Koungheul : 143 jeunes et des migrants de retour formés sur différents métiers
APS
SENEGAL-FORMATION-ECONOMIE

Koungheul : 143 jeunes et des migrants de retour formés sur différents métiers

Koungheul (Kaffrine), 3 déc (APS) – Au total, 143 jeunes du département de Koungheul et des migrants de retour vont être formés, durant trois jours, sur différents métiers ou secteurs à fort potentiel de développement par le programme ‘’Réussir au Sénégal’’ de la coopération allemande (GIZ), a appris l’APS.

L’annonce a été faite mardi par Fatoumata Sy Sall, cheffe d’antenne Sine-Saloum, dudit programme, en marge de la première édition des Journées économiques des terroirs du département de Koungheul organisées en partenariat avec le Conseil départemental. 
 
Ces journées qui vont prendre fin vendredi ont été officiellement lancées par le préfet de Koungheul, Abdou Khadre Ndiaye en présence du président du conseil départemental, Assane Diop.
 
Des autorités administratives, des élus locaux, des chefs de service entre autres acteurs de développement du département de Koungheul ont également pris part à la manifestation.
 
Selon Fatoumata Sy Sall, ‘’un budget de plus de 61 millions de frs CFA a été mobilisé pour l’organisation de cette activité qui consacre la formation de 143 jeunes et migrants de retour sur différents métiers ou secteurs à fort potentiel de développement et la dotation de kits de démarrage pour un montant de plus de 43 millions de frs CFA’’.
 
’’Durant trois jours, nous allons former ces jeunes et migrants de retour sur la transformation des produits forestiers, la saponification, la menuiserie, l’aviculture, l’énergie solaire, la pâtisserie et la restauration’’, a-t-elle précisé.
 
’’Le programme réussir au Sénégal vise à accompagner la création d’emploi pour les jeunes et les migrants de retour, tout en misant aussi sur la valorisation du potentiel économique local’’, a fait valoir la cheffe d’antenne Sine-Saloum de GIZ.
 
’’Ces journées économiques des terroirs nous permettent d’échanger sur les questions d’intégration de la dimension migratoire dans les stratégies de développement territorial et d’entrepreneuriat des jeunes et des femmes à travers la valorisation des potentialités locales’’, a, pour sa part, expliqué le président du conseil départemental de Koungheul, Assane Diop.
 
Selon lui, ces journées sont organisée dans une démarche de mise en œuvre du programme départemental de développement économique et social de Koungheul (PRODESK).
 
’’Le programme compte former actuellement 200 jeunes dans les métiers et créneaux porteurs. Notre ambition est de créer de jeunes entrepreneurs qui ne seront plus tentés par l’exode rural et l’émigration clandestine’’, a fait savoir M. Diop.
 
’’Le département de Koungheul recèle des richesses importantes au plan de l’agriculture, des forêts et de l’élevage mais qui sont sous-valorisées et inexploitées’’, a-t-il fait observer, indiquant que toutes ces filières font l’objet de projets précis dans le PRODESK.
 
’’Nous sommes venus pour dire aux jeunes et aux femmes, aux agriculteurs et éleveurs, aux 62,50% de pauvres de notre département qu’une meilleure vie est à leur portée. Mais, il faut avoir la conviction de travailler et de valoriser nos ressources locales et nos capacités’’, a dit Assane Diop.
 
Il a, par ailleurs, invité aux bénéficiaires des formations offertes par le GIZ à servir d’exemple par ’’le sérieux’’ au travail et ’’le respect’’ des consignes dans la mise en œuvre de leurs compétences. 
 
 

MNF/OID/AKS