Kaolack : le PROMISE vient en aide à l’entrepreneuriat et à l’auto-emploi
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

Kaolack : le PROMISE vient en aide à l’entrepreneuriat et à l’auto-emploi

Kaolack, 29 avr (APS) – Le Programme national de promotion de la microfinance islamique au Sénégal (PROMISE) a signé un accord avec la mutuelle de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaolack (centre) en vue du financement de projets d’entrepreneuriat et d’auto-emploi des jeunes de la région, a constaté l’APS, jeudi.
 
En vertu de l’accord, le PROMISE va mettre 200 millions de francs CFA à la disposition de la mutuelle.
 
‘’Ce financement est destiné aux projets de développement mis en œuvre par les jeunes et les femmes de la région de Kaolack’’, a expliqué à la presse la coordonnatrice du PROMISE, Fatou Diané Guèye, en présence de la maire de Kaolack, Mariama Sarr, du président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture, Serigne Mboup.
 
‘’Ce financement arrive au moment où les jeunes en ont besoin. Ceux d’entre eux qui se destinent à l’entrepreneuriat et à l’auto-emploi peuvent trouver ici des ressources’’ dont ils auront besoin, a assuré Mme Guèye.
 
Les financements qui seront octroyés aux bénéficiaires sont à rembourser, a-t-elle rappelé.
 
Selon Mme Guèye, le PROMISE est doté d’un financement de 47 milliards de francs CFA pour soutenir les initiatives d’entrepreneuriat et d’auto-emploi. Il a octroyé 20 milliards de francs CFA à des jeunes et femmes, a-t-elle dit.
 
Le PROMISE est une initiative conjointe de l’Etat du Sénégal et de la Banque islamique de développement, qui propose ‘’une finance alternative à la finance classique’’, selon sa coordonnatrice. 
 
‘’Ces financements vont permettre de créer davantage d’emplois à Kaolack’’, a dit Serigne Mboup. 

MNF/ESF/ASG