Kaffrine : visioconférence sur le financement de la chaîne de valeur tourisme
APS
SEEGAL-TOURISME

Kaffrine : visioconférence sur le financement de la chaîne de valeur tourisme

Kaffrine, 28 avr (APS) – Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, a animé, mardi, une visioconférence axée sur le financement des acteurs de la chaîne de valeur tourisme de la région de Kaffrine, à travers le crédit hôtelier et touristique.
 
‘’Cette visioconférence (...) permet de voir le financement des chaînes de valeur hôtelières. Elle permet de voir la part de la région de Kaffrine et les modalités d’accès à ce financement’’, a expliqué le gouverneur de cette région, William Manel.

Même si Kaffrine n’est pas une région à vocation touristique, elle a un potentiel et des acteurs qui "méritent d’être soutenus et accompagnés’’, a estimé M. Manel. Et ce soutien est d’autant plus nécessaire que "ces acteurs ont subi les impacts’’ de la pandémie de Covid-19, a-t-il argumenté.

Il a plaidé pour un accès des investisseurs et opérateurs économiques de la région à des financements, afin, dit-il, de leur permettre de préserver leurs outils du travail.

‘’Suite aux impacts négatifs liés au COVID 19, le chef de l’Etat a pensé accompagner les acteurs touristiques. Et pour ce faire, un financement leur est dédié pour leur permettre de faire face à cette crise’’, a rappelé William Manel.

Le chef de l’exécutif régional a ensuite demandé l’envoi, dans la région de Kaffrine, d’un chef de service régional du tourisme. ‘’Ce chef de service régional du tourisme va mieux encadrer les professionnels du secteur et les accompagner, mais surtout diligenter les procédures d’accès à certains documents’’, a-t-il expliqué. 
 
Le représentant des gérants des hôtels de Kaffrine, Moustapha Diop, rappelle que, ‘’depuis un mois", les réceptions de la région "sont fermés’’. 
 
Il déclare que les hôteliers de Kaffrine ont pu verser les salaires du mois de mars, mais prévient que le paiement de ceux d’avril risque d’être difficile.
 
D’après lui, étant donné que l’éligibilité au fonds Covid-19 est conditionné au paiement de 70% du salaire de l’employé, les gérants des réceptifs locaux veulent que l’Etat leur verse une avance sur ce fonds. Cela leur permettrait ainsi de pouvoir payer le mois en cours, a-t-il plaidé.
 
‘’Nous n’avons jamais bénéficié de crédit hôtelier. Kaffrine est exclu du crédit hôtelier. Le ministère du tourisme ne considère pas Kaffrine comme un milieu touristique. C’est ce qui explique notre exclusion de tout’’, a déploré Moustapha Diop.
 
Le ministre du Tourisme et des Transports aériens, Alioune Sarr, après avoir écouté tous les intervenants, a promis d’envoyer au gouverneur de la région de Kaffrine l’ensemble des appréciations.


MNF/ASG