Kaffrine : vers l’implantation d’une usine de décorticage d’arachide à Sikilo
APS
SENEGAL-COLLECTIVITES-ECONOMIE

Kaffrine : vers l’implantation d’une usine de décorticage d’arachide à Sikilo

Sikilo (Kaffrine), 27 oct (APS) – Les populations du village de Sikilo, dans le département de Kaffrine ont validé, vendredi, lors d’une séance d’audience publique, l’implantation dans leur localité d’une usine de décorticage d’arachides d’un coût de 7 milliards de frs CFA, a constaté l’APS.


Cette usine qui appartient à l’opérateur économique et président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Kaffrine, Maodo Sarr sera implantée sur une superficie de 25 hectares.

"Aujourd’hui, nous avons convoqué une séance d’audience publique d’étude et d’impact environnemental et social concernant le projet de Maodo Sarr pour la réalisation et l’exploitation d’un complexe industriel d’huilerie d’un coût de 7 milliards de frs CFA", a expliqué le sous-préfet de l’arrondissement de Gniby, Amadou Bâ qui présidait la rencontre.

La séance d’audience publique a également enregistré la participation des chefs de service de Kaffrine, du promoteur de l’usine, Maodo Sarr, des chefs religieux, notables et habitants du village de Sikilo.

Pour le sous-préfet de Gniby, "cette usine est un ambitieux projet qui pourra booster le développement socio-économique de la région de Kaffrine".

"C’est une initiative privée qui vient soutenir les efforts de l’Etat du Sénégal dans sa politique de développement", a salué M. Bâ.

Pour sa part, le chef du service de l’Environnement et des établissements classés, Idy Niang a soutenu qu’"après avoir validé les termes de référence et pré-validé le document lors du comité technique, aujourd’hui nous avons procédé à l’audience publique qui a procédé à la validation populaire de ce projet".

Pour le promoteur du projet, Maodo Sarr, "ce projet d’une valeur de 7 milliards de frs CFA va beaucoup apporter à la région de Kaffrine particulièrement au village de Sikilo".

"Cette usine va générer plus de 600 employés. C’est un important projet pour la région de Kaffrine", a dit M. Sarr qui a remercié le conseil communal de Kahi qui a mis des terres à la disposition du projet.

L’adjoint au maire de la commune de Kahi, Moustapha Signane a, lui, rappelé que ses collègues avaient délibéré à l’unanimité pour l’intérêt de la région de Kaffrine.

"C’est un projet qui peut bel et bien faire émerger notre région. Nous sommes dans le bassin arachidier. C’est un projet qui vient donc à son heure", a dit M. Signane.

Le conseil municipal de Diamal avait voté le 10 juin dernier contre l’implantation de cette usine de décorticage d’arachide à Guisseum, un village du département de Mbirekelane. D’où le transfert de ce projet à Sikilo.

MNF/PON