Infrastructures : le PUMA décline ses ambitions pour la région de Ziguinchor
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

Infrastructures : le PUMA décline ses ambitions pour la région de Ziguinchor

Ziguinchor, 11 déc (APS) – Le Programme d’urgence de modernisation des axes et territoires frontaliers (PUMA) va doter la région de Ziguinchor (sud) de plusieurs infrastructures d’un coût global estimé à 55 milliards de francs CFA, a-t-on appris lundi de son coordonnateur national, Moussa Sow.
 
"Nous avons prévu de construire plusieurs infrastructures de base dans les domaines de la santé, de l’hydraulique, de l’électricité, de la sécurité, du numérique, du transport et d’autres secteurs, dans les points frontaliers de la région de Ziguinchor. Cette région aura une part de 55 milliards de francs CFA dans le PUMA", a affirmé M. Sow.
 
Il a entamé lundi une visite à Ziguinchor, dans le cadre de la mise en œuvre de ce programme mis en place par l’Etat du Sénégal en octobre 2016.
 
Moussa Sow et ses collaborateurs ont rencontré plusieurs responsables concernés par la mise en œuvre du PUMA dans cette région, lors d’une réunion qu’il a dirigée avec le gouverneur de Ziguinchor, Guédj Diouf, en présence de plusieurs maires de communes frontalières avec la Gambie de la Guinée-Bissau, des membres du secteur privé local et de la société civile.
 
"Le but de cette rencontre est d’expliquer et de présenter le PUMA, ses objectifs et les modalités de sa mise en œuvre. Nous voulons aussi sensibiliser les populations bénéficiaires sur les actions phares du programme", a expliqué Moussa Sow.
 
Les responsables de ce programme gouvernemental vont présenter à leurs interlocuteurs de la région de Ziguinchor l’état d’avancement du Plan d’investissement frontalier annuel du PUMA. 
 
Ils envisagent d’élaborer "une feuille de route", qui va guider la mise en œuvre du PUMA dans la région.
 
Moussa Sow a promis, lors de la rencontre avec les responsables concernés par le programme, de procéder à une "bonne collecte des données de base" dont a besoin le PUMA dans les communes situées à la frontière avec d’autres pays.
 
Les responsables de ces communes lui ont fait part de leurs besoins en termes d’infrastructures.
 
Moussa Sow se rendra mercredi à la chambres des métiers de Sédhiou (sud), où il va rencontrer les élus des communes situées dans cette région, en vue de la mise en œuvre du PUMA.
 
Il sera ensuite dans les régions de Kolda (sud) et Tambacounda (est), jeudi et vendredi.

MTN/ESF