Hydrocarbures : 370 milliards de francs investis en 2016 (DG Pétrosen)
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Hydrocarbures : 370 milliards de francs investis en 2016 (DG Pétrosen)

Dakar, 20 juil (APS) - Quelque 370 milliards de francs CFA ont été investis dans les hydrocarbures (pétrole et gaz) en 2016, a révélé mercredi le directeur général la Société des pétroles du Sénégal (PETROSEN), Mamadou Faye.
 

Il présentait une communication sur ‘’les enjeux du pétrole et du gaz au Sénégal’’, au cours d’un atelier multi-acteurs de réflexion et d’apprentissage sur la gouvernance du pétrole et du gaz au Sénégal.

Avant d’investir dans des réserves pétrolières ou des gisements de gaz, rappelle-t-il, il faut avoir toutes les informations exactes sur les réserves exploitables.


‘’Il faut observer, identifier le bassin sédimentaire. PETROSEN procède régulièrement à l’évaluation du potentiel pétrolier du bassin en s’appuyant sur les données sismiques et les données des puits’’, a indiqué son directeur général.

La société veut selon lui être dans un cadre rentable. "[...] nous pensons que beaucoup de projets doivent être étudiés avant d’entamer des investissements", a-t-il expliqué. ‘’Le prix du baril est très important. Si le prix est très bas et les exploitations élevées, la récupération de l’investissement devient difficile’’, a t- il fait remarquer.

M. Faye souligne la nécessité d’un code pétrolier, estimant qu’aujourd’hui, le Sénégal est obligé de competir au même titre que les autres pays.‘’Le Sénégal doit être assez attractif à l’image de ces pairs pour être compétitif. Nous pensons qu’il sera un pays producteur d’ici 2025", a-t-il déclaré.

Concernant le choix des modèles de contrat, le directeur général de Petrosen précise deux modèles sont appliqués au Sénégal : le contrat de partage de production et la convention ou contrat de concession. 

L’atelier ouvert, qui va durer trois jours (20-22 juillet), a enregistré la participation de la Mauritanie et du Ghana. 

SBS/ASG