Un douanier vante les avantages du Guichet unique portuaire
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Un douanier vante les avantages du Guichet unique portuaire

Dakar, 2 oct (APS) – Le colonel Alioune Dionne, directeur des systèmes informatiques douaniers, a souligné mercredi à Dakar, l’importance de la mise en place d’un guichet unique portuaire dans la diligence des opérations de dédouanement.

‘’Si nous voulons faire le dédouanement à termes, nous devons avoir un guichet unique portuaire’’, a-t-il dit lors d’un atelier consacré aux avancées de la dématérialisation des formalités du commerce extérieur.

Malgré des avancées significatives enregistrées grâce au processus de dématérialisation, il serait important de ne pas se limiter au guichet unique tout court, mais d’aller plutôt vers celui du guichet portuaire, a-t-il indiqué.

Le colonel Dionne a noté que la dématérialisation avait permis d’avoir, l’utilisation d’un écran unique ainsi que la mise en cohérence de ‘’Gainde intégral et d’Orbus’’, un meilleur contrôle des cibles ainsi qu’un monitoring et une traçabilité entre autres.

‘’L’idée de la dématérialisation, est que l’utilisateur fasse toutes les démarches à partir de chez lui, sans pour autant avoir à se déplacer’’, a-t-il fait valoir.
Grâce à ce processus, des nouveaux métiers sont créés dans les normes de scanning et les envois de document par exemple, s’est félicité l’officier des douanes.

‘’Ce processus a pour avantage de permettre aux utilisateurs et aux agents des douanes de gagner en temps. C’est aussi un moyen de sécuriser non seulement la procédure et l’authentification, mais aussi d’assurer la transparence’’, a, de son côté dit le directeur général des douanes, le colonel Oumar Diallo.

Il a insisté sur le fait qu’il n’est plus utile de se déplacer avec des papiers pour déclarer des marchandises ou payer des droits. Selon lui, la dématérialisation a l’avantage d’offrir un service de qualité aux usagers, les appelant ainsi, à aller et à adhérer sans crainte dans ce processus.

‘’Nous appelons tous les opérateurs économiques à croire à l’administration de la douane, car nous sommes là pour régler les problèmes auxquels ils sont confrontés’’, a-t-il poursuivi.

Il a indiqué que grâce à ce processus, tous les bureaux frontaliers devront fonctionner comme ceux de Dakar, en vue de permettre aux usagers d’obtenir leur dossier dans les meilleurs délais.

AMN/AKS