Gain de temps escompté pour 70 gestionnaires formés à Diamniadio (expert)
APS
SENEGAL-AFRIQUE-RECHERCHE

Gain de temps escompté pour 70 gestionnaires formés à Diamniadio (expert)

Diamniadio, 22 sept (APS) – Près de 70 gestionnaires de 18 pays d’Afrique et d’Europe devraient "désormais’’ gagner du temps dans l’élaboration et la gestion de leurs budgets respectifs, après avoir bénéficié d’une formation de renforcement de capacité, tenue à Diamniadio, a estimé Jean Marie Vianney Habarugira, formateur et chef de projet.
 
‘’Après cette formation, ils seront aptes à partager leurs expériences et connaître moins de risques dans la gestion de leurs budgets. Ils ne perdront pas de temps’’, a-t-il notamment indiqué.
 
Il s’exprimait en marge des travaux d’une session de "formation internationale en finance et gestion de projet", tenue à l’Institut de recherche en santé, de surveillance épidémiologique et de formation (IRESSEF) à Diamniadio (environ 30 km à l’est de Dakar).
 
L’atelier a débuté mardi et a réuni 70 personnes représentant 18 pays d’Afrique et d’Europe. 
 
Cette formation est une initiative de l’"European and Developing Countries Clinical Trials Partnership", qui dit vouloir "mieux équiper les participants en renforçant leurs compétences, pour une gestion efficiente des allocations provenant des bailleurs de fonds".
 
Il a assuré que les participants à la rencontre sont’’ intéressés’’ par le fonctionnement des projets. ‘’Ils veulent savoir les exigences des partenaires (financiers) dans l’octroi des financements’’, a-t-il poursuivi.
 
‘’Cette rencontre de renforcement de capacité va aider les participants, car, dans beaucoup d’institutions en Afrique, la capacité manque dans la gestion des grands projets’’, a pour sa part indiqué Olesen Olé, un des formateurs de l’atelier.
 
L’IRESSEF est dirigé par le professeur Souleymane Mboup, qui a découvert en 1985 le VIH 2.

SG/ASG