Fatick : une unité de raffinage de sel table sur 200 emplois directs
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Fatick : une unité de raffinage de sel table sur 200 emplois directs


Fatick, 23 sept (APS) - Sel d’Afrique, la nouvelle unité industrielle de raffinage de sel implantée dans le département de Fatick, ambitionne de générer jusqu’à 200 emplois directs, a-t-on appris de son président-directeur général (PDG) Abou Emile Diouf. 

Sel d’Afrique (SELDAF) "va générer jusqu’à 200 emplois directs et environ 15000 emplois indirects dans le cadre de son fonctionnement", a-t-il dit.

 
Abou Emile Diouf intervenait mercredi au cours d’une visite de travail du ministre chargé du suivi du PSE, Abdou Karim Fofana, sur les installations de son unité de raffinage de sel.
 
Sel d’Afrique est une société anonyme doté d’un capital de 1 milliard de francs CFA et dont les actionnaires sont de nationalité sénégalaise, a rappelé son président directeur général.
 
Il ajoute que cette unité d’une "capacité productive de 150 000 tonnes par an", est aussi "en partenariat avec la plus grande société chinoise de raffinage de sel".
 
"Pour un début, dit-il, nous allons démarrer graduellement la production avec 30.000 tonnes cette année, et espérer d’ici deux ans, atteindre la capacité productive de 150 000 tonnes par an".
 
"Le produit que nous faisons est destiné à la consommation en sel iodé de qualité des ménages du pays, et l’autre cible est de satisfaire la demande en sel des industries", a-t-il expliqué.
 
De cette manière, les promoteurs de cette unité industrielle espèrent "contribuer au développement" des territoires de la zone du Sine, a indiqué Abdou Emile Diouf.
 
"Le soutien que nous attendons des autorités, est d’ordre structurel, comme l’accès à l’eau courante du site, à l’électricité et à la matière première", a conclu M. Diouf. 
 
Le ministre Abdou Karim Fofana s’est félicité de l’engagement dans le raffinage de sel de sociétés à capitaux sénégalais, à l’image de SELDAF. Il a promis de porter toutes les préoccupations des acteurs de la filière sel, en vue de trouver des solutions à son développement.
 
Des autorités administratives, élus locaux, ainsi que de nombreux acteurs de la filière sel du Sine-Saloum ont pris part à la visite de travail du ministre Abdou Karim Fofana.

AB/BK/ASG