APS
MONDE-SENEGAL-ECONOMIE

"Doing Business’’ : Dakar décidé à intégrer le top 100 en 2019

Dakar, 22 fév (APS) - Le ministre Seydou Guèye, porte-parole du gouvernement, a réaffirmé jeudi à Dakar l’ambition du Sénégal d’intégrer le top 100 du classement du ’’Doing Business’’ en 2019.
"L’objectif avancé pour cette année, c’est d’être dans le Top 100 des pays les plus réformateurs", a-t-il dit en marge de la réunion interministérielle consacrée à la validation de la feuille de route du Sénégal pour le "Doing Business".
 
Le Rapport "Doing Business", lancé pour la première fois en 2002, est un classement annuel par lequel la Banque mondiale mesure "la réglementation des affaires et son application effective dans 189 pays" à travers le monde.
 
Selon Seydou Guèye, la "feuille de route" validée par le Premier ministre a pour ambition de "hisser le Sénégal au rang des pays les plus réformateurs en prenant toutes les dispositions nécessaires à cet effet".
 
A l’en croire, cette "feuille de route" a été structurée en deux parties. "La première, elle porte sur huit points qui sont des points de réformes à gain rapide’’ visant à "faire évoluer le classement de notre pays dans le +Doing business+’’.
 
Il a évoqué, dans ce lot, des mesures qui portent sur la protection des investisseurs, les permis de construire, le commerce transfrontalier, l’exécution des contrats, entre autres points.
 
La deuxième catégorie concerne neufs points de réformes dont la finalité vise "la consolidation et la correction des réformes déjà accomplies", lesquelles feront l’objet d’un audit par les experts du "Doing Business", a indiqué M. Guèye.
 
D’après le porte-parole du gouvernement, ces nouvelles mesures s’inscrivent dans la dynamique de réformes entreprises par l’Etat du Sénégal pour assainir l’environnement, des efforts qui ont porté leurs fruits a-t-il dit.
 
"Cette dynamique impulsée a permis d’obtenir des résultats encourageants notamment dans le cadre du Doing Business", a-t-il estimé, soulignant que "rien que sur l’année dernière, notre pays a gagné sept places, passant de la 147e à la 140e place" du ’’Doing Business’’.
 
"Sur les quatre années, nous avons gagné quarante places dans le classement Doing Business, mais nous avons gagné surtout une distinction qualitative, c’est de figurer dans le top 5 des pays les plus réformateurs de l’Afrique", a vanté Seydou Guèye.
 

RND/MK/BK