Forum Jeunesse Sénégal : un jeune Sédhiois s’adjuge le 1er prix
APS
SENEGAL-FRANCE-ENTREPRENEURIAT

Forum Jeunesse Sénégal : un jeune Sédhiois s’adjuge le 1er prix

Dakar, 27 nov (APS) – Le jeune Sédhiois Malang Diatta a remporté le premier Prix du Forum Jeunesse Sénégal 2019, doté d’une enveloppe financière de 5.000 euros (3.279.785 FCFA) de l’ambassade de France au Sénégal, pour son projet "Apiculture moderne : production, traitement et conditionnement de miel de cire d’abeille et vente", a appris l’APS.
 
Le projet du ressortissant de Sédhiou est ainsi le premier des 17 projets de lauréats retenus, à l’issue de ce forum tenu à Ziguinchor, en juin dernier, indique un communiqué de la représentation diplomatique française. Les prix ont été remis ce mercredi matin, précise la même source.
 
Au total, 90 participants avaient présenté 51 projets. Au terme de la sélection, 17 projets ont été retenus lors de la 4e édition du Forum inscrite dans le cadre de la semaine du développement durable et articulée autour des thèmes de la protection de l’environnement, de la lutte contre le changement climatique, de l’entrepreneuriat, de la jeunesse et de l’innovation.
 
Pour son projet "Transformation et commercialisation de la mangue de Notto, Pout et Casamance dans une optique zéro déchet", Ndèye Khadiome Ndong de Thiès a reçu comme récompense un séjour d’incubation en France.

Un voyage qu’il devrait faire en 2020 en même que le sédhiois Ibrahima Diallo, récompensé pour son projet : "Développement d’une ferme intégrée combinant agriculture, arboriculture, maraîchage et élevage".
 
Le projet de Khalifa Philippe Diarra de Dakar sur la mise en place d’un système de recyclage, de tri et de transformation des déchets en biocarburant, en électricité et en glycérine va bénéficier d’un accompagnement technique de CME-Africa, selon le communiqué.
 
Le ziguinchorois Mexan Diabang, porteur du projet "Lutte contre la salinisation des terres en Casamance à travers la pisciculture", s’est vu remettre une enveloppe d’un million FCFA du Fonds de garantie des investissements prioritaires (FONGIP).
 
Le FONGIP va de même accompagner techniquement les projets "Restauration de la mangrove et ostréiculture en Casamance" d’Aïssatou Badji de Ziguinchor, "Nuuni Neen" pour la commercialisation de biodigesteurs, de Virginie Fata Sarr de Saint-Louis, et "Marketing social des paniers thermiques au Sénégal" porté par Moussa Mamadou Baldé de Saint-Louis.
 
Le FONGIP assurera également un accompagnement technique du projet "AleuBi" ou développement d’une surveillance bioacoustique des sons de la forêt, porté par le thiéssois Papa Ibrahima Sow, et du projet "Production de poisson fumé Bio, gain de la nature" d’Alioune Badara Diop de Matam.
 
La même assistance technique sera apportée à Hamidou Kidiéra (Sédhiou), porteur du projet "Pakao recyclage, fabrication de pavés à base de déchets plastiques", François Nicolas Adrien Sagna de Ziguinchor pour son projet "Charbon bio, solution aux problèmes de déforestation", et Natty Stelle Kokolo de Dakar, initiatrice du projet "Collecte et valorisation des déchets plastiques au Sénégal".
 
Les projets "Collecte, transformation et commercialisation des algues et ses dérivés" de Modou Fall Guèye de Thiès, "Transformation des feuilles de moringa en poudre de moringa" de Rosine Diatta de Ziguinchor et "Eco-tri Sénégal", porté Jeanne Nina Bintou Diatta de Saint-Louis seront aussi soutenus par le FONGIP.
 
Le projet "Nantoyei, pour la fabrication et la commercialisation de pagnes manjack" porté par Adolphe Gomis de Ziguinchor bénéficiera d’un accompagnement technique de CME-Africa.
 
L’objectif du Forum Jeunesse Sénégal, organisé en 2016 à Dakar, en 2017 à Kaolack et en 2018 à Saint-Louis, vise, selon ses organisateurs, à favoriser, soutenir et accompagner des initiatives d’entrepreneuriat portées par de jeunes Sénégalais.

PON/ASG/BK