Des entreprises algériennes souhaitent s’implanter à Dakar
APS
SENEGAL-ALGERIE-ECONOMIE-FIDAK

Des entreprises algériennes souhaitent s’implanter à Dakar

Dakar, 2 déc (APS) - Deux sociétés algériennes spécialisées notamment dans l’hydraulique et la fabrication de seringues ont annoncé vouloir s’installer à Dakar, avec l’ambition de capitaliser le succès obtenu par leurs produits à l’édition 2016 de la Foire internationale de Dakar (FIDAK, 24 novembre-9 décembre).



Le groupe Kherbouche, parmi la vingtaine de compagnies algériennes présentes à la 25e FIDAK, occupe une partie importante de l’espace dédié au stand algérien situé du côté droit de l’entrée A du pavillon vert du Centre international du commerce extérieur du Sénégal (CICES).

Ce groupe dirigé par trois frères algériens existe depuis 1976 et est composé de sept sociétés spécialisées dans l’hydraulique, le traitement des eaux, la fabrication de pompes et de matériel agricole, entre autres.

Kherbouche Zakaria, le représentant du groupe à la FIDAK, annonce que sa structure souhaite s’installer à Dakar, afin de faire bénéficier les Sénégalais de leurs produits.

La société C.I. CRETES fait partie des sociétés algériennes présentes à la foire, pour la plupart des entreprises spécialisées dans l’électronique, l’électroménager et l’aluminium.

Cette entreprise de fabrication de seringues et de compresses compte également s’installer à Dakar, au regard de l’intérêt suscité par ses produits bien appréciés des responsables de structures médiales, des délégués médicaux et des gérants de cliniques, si l’on en croit Nadia, gérante du stand de C.I. CRETES.

"L’objectif est atteint, car nous avons reçu beaucoup de visites et avons noué certains partenariats", a-t-elle indiqué.

D’autres entreprises algériennes en vue, qui exposent du matériel d’aluminium, des moteurs et batteries de voiture disent aussi avoir noué des partenariats avec des sociétés présentes à la FIDAK.

D’autres exposent des arômes alimentaires à base de fruits naturels, produits à une clientèle, brasseries et pâtisseries précisément, témoignant de tout le savoir-faire algérien dans ce domaine. "Ce sont des arômes purs et naturels.

"Les gens viennent visiter et nous avons même tissé des partenariats et nous sommes déjà satisfaits", a dit Bineta Samba, responsable d’un stand algérien.

A côté de cette exposition d’arôme, Adja Khady Cissé, assise derrière une table où se trouvent étalés carottes, concombres et des variétés de piment algérien, fait savoir que l’Algérie est également venue avec ses légumes bio pour les agriculteurs sénégalais.

"Nous vendons aussi de la semence pour ceux qui désirent en acheter", explique-t-elle.

SK/BK/PON