Crédit hôtelier : près de 200 millions FCFA décaissés pour le pôle Casamance
APS
SENEGAL-SANTE-TOURISME

Crédit hôtelier : près de 200 millions FCFA décaissés pour le pôle Casamance

Dakar, 20 mai (APS) – Une enveloppe de 194 millions de francs CFA a été distribuée mardi aux acteurs touristiques des régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor (sud), dans le cadre du Programme de résilience économique et sociale (PRES), mis en place en riposte au Covid-19, a appris l’APS.
 
Ce financement provient du crédit hôtelier et touristique (CHT) auquel le gouvernement a alloué 15 milliards de FCFA, sur une enveloppe de 77 milliards dédiée au secteur touristique et des transports aériens dans le cadre du PRES. 
 
L’Etat a par ailleurs prévu 12 milliards de francs CFA pour le paiement des hôtels réquisitionnés pour le confinement des cas contacts du Covid-19. 
 
Un mois après l’annonce de ces mesures, le ministère du Tourisme est passé de la parole à l’acte.
 
"Nous avons commencé la remise des financements aujourd’hui aux différents acteurs touristique du Pôle sud’’, a informé la cheffe du pôle du tourisme de la Casamance, Marie Louise Faye.
 
 Elle a précisé que "plusieurs établissements hôteliers à Ziguinchor, ainsi que quatre établissements de Kolda et un réceptif de Sédhiou ont reçu leur part du financement".
 
Elle a fait cette annonce au sortir d’une cérémonie en visioconférence de remise de ces financements par le ministre du Tourisme et des Transports aériens.
 
Les responsables des six pôles touristiques nationaux et d’autres acteurs du secteur ont pris part à cette cérémonie. Les hôteliers, les détenteurs de campements, les restaurateurs, les transporteurs, les guides touristiques, les artisans, et les acteurs culturels ont aussi partiocipé à la concertation.
 
"Il s’agit de la première phase du financement. Nous avons des demandes qui nous ont été transmises. Elles sont à l’étude au niveau d’un comité dédié, qui étudie la demande avant toute approbation par le ministère du Tourisme", a déclaré Marie Louise Faye à des journalistes.
 
Elle a rappelé que "tous les acteurs de la chaîne de valeur touristique sont concernés par ces financements. Les responsables de micro entreprises et les chefs d’établissements hôteliers vont tous bénéficier de ces montants", a-t-elle indiqué.
 
"Les guides touristiques ne sont pas en reste, même s’ils n’ont pas un personnel dans le cadre de leur travail. Mais, ils ont perdu le boulot qui les faisait vivre. C’est pourquoi nous avons donné aux 27 guides de la zone chacun une enveloppe de 500.000 FCFA. Les restaurateurs et les artisans sont en train d’être recensés, pour qu’ils puissent bénéficier de ce crédit hôtelier et touristique", a ajouté Marie Louise Faye. 
 
Il a souligné le caractère rassurant et encourageant de ce geste de l’Etat, estimant que cela "va soulager les acteurs bénéficiaires de ce fonds dans ce moment de crise’’ où "rien ne marche’’. 
 
"Tout est à l’arrêt. C’est un problème mondial. Nous ne cessons de sensibiliser les acteurs et de les aider à monter leur dossier pour bénéficier de ces prêts avantageux qui nous offrent beaucoup d’opportunité", s’est félicité Augustin Diatta, président du Syndicat d’initiative des acteurs du tourisme de la Casamance.
 
"Ces prêts seront remboursés sur une période de dix ans, dont deux ans de différé et une durée de remboursement de huit ans. C’est vraiment avantageux. Les acteurs peuvent contracter ces prêts en fonction de la taille de leur entreprise. Il y a des acteurs qui hésitent encore avant de prendre ces prêts, parce qu’ils ne savent pas à quand la relance des activités touristiques", a relevé M. Diatta.
 
Le pôle touristique de Casamance, placé sous la tutelle du ministère du Tourisme, englobe les régions de Kolda, Sédhiou et Ziguinchor.


MTN/ASB/ASG