Mécanismes de financement : Amadou Hott visite trois entreprises bénéficiaires
APS
SENEGAL-ECONOMIE-COVID-19

Mécanismes de financement : Amadou Hott visite trois entreprises bénéficiaires

Dakar 2 juil (APS) - Le ministre de l’Economie du Plan et de la Coopération, Amadou Hott, a rendu visite jeudi à plusieurs entreprises, pour s’enquérir de leur situation et constater l’effectivité des mécanismes de financement mis en place par l’Etat pour soutenir les entreprises face aux difficultés de trésorerie durant la pandémie de Covid-19.

C’est aux alentours de 09 heures que la visite du ministre a démarré à l’usine SEN-PAIC, spécialisée dans la peinture. Amadou HOTT a par la suite été reçu à la société de transport KANE-LOGISTIC.

L’usine de traitement et de commercialisation d’eau ’’BAEAU BAB’’ a été la dernière étape de son périple.

Ces trois entreprises ont reçu respectivement des prêts de financement de 70 millions, 45 millions et 127 millions, a précisé le ministre Hott.

A chaque étape de sa visite, le ministre de l’Economie du Plan et de Coopération s’est félicité de la ’’résilience’’ de ces chefs d’entreprises qui ont su ’’maintenir des emplois dans une période extrêmement difficile.’’

Ces trois entreprises réunies disposent d’en moyenne 300 emplois directs contre 500 emplois indirects, s’est encore réjoui le ministre.

Amadpou Hott, qui a été accompagné des directeurs généraux du Fongip et de la BNDE, dit également prendre bonne note des préoccupations de ses hôtes, tout en promettant de réfléchir sur un autre mécanisme de financement à travers un programme de relance économique axé sur l’après Covid-19.

Il a notamment insisté sur la ’’souplesse’’, ’’la flexibilité’’ et ’’l’efficacité’’ de ces mécanismes de financement pour les entreprises bénéficiaires avec une garantie de 50% que l’Etat a déposé auprès des banques, qui vont prêter à des taux de 3,5% remboursables sur 36 mois

Selon lui, à ce jour quelque 10,7 milliards de FCFA ont été décaissés dans le cadre de ce fonds doté de 200 milliards.

Le ministre a toutefois invité les entreprises à se rapprocher des services de la Banque nationale de développement économique et du Fongip pour se renseigner sur les critères d’éligibilité de ce prêt, dont l’instruction de dossiers et le décaissement de fonds durent environ un mois.

Il a par ailleurs exhorté les chefs d’entreprise à "maintenir’’ le cap de l’ambition et de la créativité pour la prise de risque dans cette période de crise.

Outre ce fonds pour soutenir les entreprises dans leur trésorerie et les charges fixes dans la pandémie du coronavirus, le ministre de l’Economie, du Plan et de la Coopération a annoncé l’adoption dans les semaines à venir d’un autre mécanisme de financement adapté au financement de projets rentables, à travers le programme de relance économique 2020-2021.

’’Les services du ministère sont actuellement en train de faire une enquête avec l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) auprès des entreprises, selon Amadou Hott. Le but de cette enquête, renseigne-t-il, est d’estimer leur l’intention d’investissement.

Il a aussi souligné qu’une fois ce travail terminé ’’ce programme de relance sera proposé en Conseil des ministres pour son adoption.’’

SMD/MD