Conférence sur la divulgation de l’identité des ’’propriétaires réels’’ des entreprises extractives, mercredi à Dakar
APS
SENEGAL-AFRIQUE-MINES

Conférence sur la divulgation de l’identité des ’’propriétaires réels’’ des entreprises extractives, mercredi à Dakar

Dakar, 27 oct (APS) – Le président de la République Macky Sall préside la cérémonie officielle d’ouverture de la "Conférence africaine sur la divulgation de l’identité des propriétaires réels des entreprises extractives", mercredi, à partir de 17 heures, au King Fahd Palace (KFP), annoncent les organisateurs.

Ils précisent dans un communiqué que cette rencontre se tient sur le thème "Révéler les bénéficiaires effectifs des entreprises extractives en Afrique – Mobiliser le potentiel du secteur extractif".
 
Une conférence de presse est prévue le même jour à partir de 16h et sera animée par Fredrik Reinfeldt, président de l’ITIE Internationale, l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives, 
 
"Les sessions plénières et parallèles prévues tout au long de la conférence, permettront aux 200 représentants des 24 pays d’Afrique mettant en œuvre la Norme ITIE, d’engager des réflexions stratégiques sur les mesures à mettre en application, et les moyens à mettre en œuvre, pour prévenir l’évasion fiscale, atténuer le développement des flux financiers illicites, et augmenter les revenus tirés des activités extractives", explique le communiqué reçu du comité national ITIE du Sénégal. 
 
Il signale un panel de "haut niveau sur la gouvernance des secteurs pétrolier et gazier au Sénégal", la veille, mardi, à partir de 16 heures, au KFP.
 
"Ce panel sera l’occasion pour le Gouvernement, les entreprises pétrolières et gazières en activité au Sénégal, les organisations de la Société civile, et l’ITIE d’envisager des stratégies conjointes pour gérer les attentes des citoyens et des parties prenantes sur les questions de la gestion et les retombées de l’exploitation future du gaz et du pétrole, y compris sur celles ayant trait aux retombées financières et au contenu local", peut-on lire. 
 
A cette occasion, il sera également question "d’explorer les possibilités de prendre en compte le volet transparence dans les systèmes gouvernementaux (transparence dans le processus d’octroi des licences, propriété effective des entreprises, transparence des contrats, données de production et d’exportation, transparence dans la gestion des revenus, allocation spécifique des revenus du pétrole à des fonds de développement)" 
 
 

BK