Conférence de presse sur le projet aurifère de Massawa, à 18h
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Conférence de presse sur le projet aurifère de Massawa, à 18h

Dakar, 28 juin (APS) - Randgold Resources (Sénégal) Ltd tiendra, à partir de 18h, une conférence de presse pour informer sur l’état d’avancement de son projet aurifère de Massawa, selon un communiqué de presse parvenu à l’APS.
 
La rencontre avec la presse se déroulera dans les locaux du Randgold guest house (Route des Almadies, en face Red Stone, avant le King Fahad Palace).
 
A cette occasion, le président directeur général de Randgold Resources Limited, Mark Bristow, "rencontrera la presse et exposera sur l’état d’avancement du projet aurifère de Massawa, situé dans le permis de Kounemba, dans l’Est du Sénégal". 
 
Le potentiel de ce gisement découvert en 2007 est estimé à 68 tonnes d’or, précise le communiqué, qui signale que Randgold Resources "est actuellement en train de finaliser l’étude de faisabilité".
 
Ce gisement et celui de Sofia, situé á 11 km de part et d’autre, "font 85.5 tonnes d’or (2.75Moz) avec une teneur de 3,97g/t".
 
Selon le communiqué, l’étude d’impact environnementale et sociale, en cours, devrait "être bouclée au deuxième trimestre 2018".

Il signale qu’un programme de sondage de 300 000 m est en train d’être mené actuellement. "Selon les promoteurs du projet, le gisement de Massawa a des teneurs en or élevées, mais difficiles à exploiter", fait-il remarquer. 
 
Selon le directeur de la société Randgold Resources (Sénégal) Ltd, Mohamed David Mbaye, "la teneur en or du gisement de Massawa est de 4,4 g/tonne de roches et celle de Sabodala est de 1,5 g/t". 
 
"Si on utilise la même méthode de traitement que celle utilisée par Sabodala aujourd’hui, on ne récupèrera que moins de 50% de l’or de la roche alors que Sabodala arrive à récupérer 90%", a-t-il prévenu, estimant que dans une telle situation, le projet ne serait pas économiquement rentable. "Le gisement est complexe et l’or se trouve dans l’arsénopyrite", a-t-il justifié.
 
Randgold Resources (Sénégal) Ltd, présente au Sénégal depuis 1995, est un investisseur de longue date et partenaire dans l’exploration et l’exploitation minière au Sénégal.

"Depuis son arrivée au Sénégal, Randgold Resources (Sénégal) Ltd a investi 87 millions de dollars (environ 51 milliards de FCFA) et emploie quelque 345 personnes alors que pas un gramme d’or n’est encore sorti de terre", relève le communiqué. 
 
Randgold Resources Ltd est une société internationale d’exploitation et de recherche aurifère, opérant principalement en Afrique de l’Ouest et du Centre. En fin 2016, le groupe exploitait cinq mines implantées au Mali (Loulo, Morila et Gounkoto), en Côte d’Ivoire (Tongon) et en République démocratique du Congo (Kibali).
 
 En 20 ans, Randgold Resources Ltd a découvert pas moins de cinq mines de rang mondial compte tenu. Un gisement de rang mondial doit renfermer 90 tonnes avec un retour sur investissement de l’ordre de 20% pour un prix de l’or évalué à 1000 dollars l’once.

ASG/ASB