Un comité de pilotage d’un projet d’intégration du genre dans les politiques industrielles, lundi
APS
SENEGAL-MONDE-INDUSTRIE

Un comité de pilotage d’un projet d’intégration du genre dans les politiques industrielles, lundi

Dakar, 18 déc (APS) - Un comité de pilotage du projet ‘’Autonomisation économique des femmes dans l’industrie verte’’ (EEWiGI) se tiendra lundi à Dakar, pour dresser un premier bilan de ce projet dont l’objectif est de ‘’conseiller les décideurs et les acteurs sur la création et la mise en œuvre d’un cadre politique intégrant le genre dans les politiques industrielles vertes’’. 
 
Cette session prévue à partir de 9 h 30, à l’hôtel Ndiambour, vise à valider un rapport préliminaire et à proposer un plan d’action à partir des recommandations de l’étude, a-t-on appris des responsables du projet.
 
Le projet EEWiGI a pour ambition d’‘’affecter le changement et de donner davantage le pouvoir aux femmes pour qu’elles jouent un rôle de premier plan dans les industries vertes en tant qu’entrepreneures ou professionnelles’’.
 
Cette initiative mondiale incluant le Sénégal est mise en œuvre avec l’appui de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel et ONU Femmes, précisent les organisateurs dans un document transmis à l’APS.
 
‘’Le programme d’assistance préparatoire entrepris en 2017 a débouché sur un projet à part entière visant à conseiller les ministères de l’Industrie et de la Femme, ainsi que les associations et entreprises du secteur privé, sur la conception et la mise en œuvre de politiques industrielles vertes prenant en compte le genre’’, expliquent-ils. 
 
Un travail préliminaire a été fait au Sénégal, début 2020, ce ‘’qui a permis d’élaborer un rapport visant à fournir aux décideurs et aux praticiens des éléments probants, qui les aideront à établir et mettre en œuvre un cadre politique capable de mieux assurer l’intégration du genre dans les politiques d’industrie verte’’.
 
Ce rapport permettra également la formulation de ‘’nouvelles politiques industrielles vertes tenant compte du genre ou reformuler et adapter les politiques existantes’’, tout en contribuant à ‘’déterminer les domaines de priorité pour l’élaboration de plans de travail’’, indique le document.


BK/ESF