Un officiel liste les préalables à l’émergence économique
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Un officiel liste les préalables à l’émergence économique

Dakar, 23 juil (APS) – "Gagner le pari de l’émergence" économique du Sénégal à l’horizon 2015 passe par le "renforcement du capital humain", le "relèvement" de la productivité et une "gouvernance transparente", a soutenu lundi à Dakar, Bassirou Samba Niang, secrétaire général du ministère de l’Economie, des Finances et du Plan.

 

"Si nous voulons gagner le pari de l’émergence en 2035, force est de constater que nous devons entre autres mettre l’accent sur l’accumulation du capital humain, le relèvement de la productivité, et la bonne gouvernance", a-t-il déclaré.
 
Il participait notamment à un atelier de concertation regroupant des membres de la Direction générale de la planification et de la politique économique (DGPPE) et des membres du secteur.
 
La rencontre initiée par ce service du ministère sénégalais de l’Economie, des Finances et du Plan est destinée à échanger avec les acteurs économiques sur la mise en œuvre de la phase II du Plan Sénégal émergent (PSE).
 
"Cette rencontre constitue une opportunité de partager les réflexions et initiatives allant dans le sens de renforcer nos performances économiques, gage d’un développement solide, stable et d’une cohérence sociale", a souligné M. Niang.
 
Selon lui, "la mise en œuvre du PSE a permis de faire des progrès réels significatifs avec une croissance économique réelle supérieur à 6 % entre 2014 à 2018".
 
Il a, sur cette base, invité les acteurs de l’économie à s’orienter vers les secteurs porteurs de croissance et d’exportation, pour accroitre le niveau d’investissement et "promouvoir une industrialisation inclusive et équitable".
 
Bassirou Samba Niang a ajouté : "l’accroissement significatif des investissements issus du secteur privé surtout dans les projets de partenariat public-privé reste un défis à relever".
 
 
DS/AKS
 

DS