Assemblées annuelles de la BAD en mode virtuel, les 26 et 27 août
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Assemblées annuelles de la BAD en mode virtuel, les 26 et 27 août

Dakar, 24 août (APS) - Les assemblées annuelles de la Banque africaine de développement (BAD), session 2020, se dérouleront les 26 et 27 août, en mode virtuel, pour la première fois dans l’histoire de l’institution financière multilatérale de développement.

Selon un communiqué parvenu à l’APS, ces assises annuelles "en mode virtuel, dans le respect des consignes de distanciation physique liées à la pandémie de Covid-19".
 
Sur le thème "Mieux reconstruire l’Afrique après la pandémie de Covid-19", cette rencontre se penchera essentiellement sur "le dialogue des gouverneurs et l’élection d’un président" pour la BAD.
 
Le communiqué rappelle que le président en exercice, Akinwumi Adesina, est le seul candidat en lice pour un nouveau mandat quinquennal.
 
L’année 2020 marque la 55ème session annuelle du Conseil des gouverneurs de la Banque et la 46ème session annuelle du Fonds africain de développement, selon le texte.
 
Dans le cadre de ces assemblées annuelles, les gouverneurs voteront le 27 août pour l’élection du huitième président de la Banque. 
 
Akinwumi Adesina, premier citoyen nigérian à occuper ces fonctions, a été élu le 28 mai 2015 pour une durée de cinq ans par le Conseil des gouverneurs de la Banque, au cours des assemblées annuelles tenues cette année-là à Abidjan, en Côte d’Ivoire.  
 
Outre cette élection, "les gouverneurs devraient recevoir des informations sur l’évolution des diverses activités de la Banque depuis l’édition 2019 tenue à Malabo, en Guinée équatoriale", indique la même source. 
 
"Ces informations, précise le texte, porteront notamment sur la septième augmentation générale du capital de la Banque, que le Conseil des gouverneurs a approuvée le 31 octobre 2019 à Abidjan et qui a permis d’accroître le capital de la Banque, passant de 115 milliards à 208 milliards de dollars". 
 
En décembre 2019, les donateurs du Fonds africain de développement se sont engagés à verser 7,6 milliards de dollars dans le cadre de la quinzième reconstitution du capital de la Banque, afin d’aider les pays les plus pauvres d’Afrique, signale le communiqué.  
 
Les gouverneurs de la Banque sont généralement des ministres des Finances et de l’Économie ou des gouverneurs de Banque centrale des 54 pays membres de la région Afrique et des 27 pays membres issus d’autres régions du monde. 
 

ADL/BK