Plusieurs programmes de certification en cours dans différents secteurs d’activités (directeur ASN)
APS
SENEGAL-NORMALISATION

Plusieurs programmes de certification en cours dans différents secteurs d’activités (directeur ASN)

Dakar, 28 déc (APS) - Le nouveau plan stratégique de l’Association sénégalaise de normalisation (ASN) prévoit plusieurs programmes de certification dans différents secteurs d’activité, en vue de "promouvoir la qualité des biens et services", a-t-on appris lundi de son directeur général, El Hadj Abdourakhmane Dione. 

La certification va permettre au Sénégal de "bien positionner nos produits et services sur le marché continental", dans le cadre de l’intégration économique africaine et de la stimulation du commerce intra africain avec la mise en œuvre de la Zone de libre-échange économique continentale (ZLECAF), a-t-il indiqué.
 
Le DG de l’Association sénégalaise de normalisation prenait part à une session de formation de membres de comités particuliers de certification, ouverte lundi à Dakar. Il y intervenait au nom du ministre du Développement industriel et des Petites et moyennes industries.
 
"La certification permettra également de rassurer le consommateur sur la qualité des produits et services mis à sa disposition", a souligné El Hadj Abdourakhmane Dione.
 
Dans le cadre du plan de riposte à la pandémie du coronavirus, a-t-il signalé, "l’ASN a certifié plusieurs centaines d’unités de confection de masques barrières mais également des industries de fabrication de gels hydro alcooliques". 
 
L’Association sénégalaise de normalisation s’était en outre déjà engagée pour l’évaluation de la conformité notamment la certification de produits à travers la certification de l’huile brute d’arachide, de l’eau purifiée filtrée et coordonnée, a ajouté M. Dione.
 
Cela a d’ailleurs valu à l’ASN l’accréditation ISO17065 en 2017, a rappelé M. Dione, selon qui "en adoptant cette politique, le Sénégal se donne les moyens de promouvoir la qualité des biens et des services à travers la mise en place d’un système national de certification des produits".
 
Il a fait observer que les activités de certification connaissent "une évolution très rapide", ce qui justifie la tenue de cette rencontre pour "discuter des enjeux de la certification de produits du processus et des éléments essentiels qui concernent cet infrastructure, à savoir l’impartialité, la confidentialité mais également la compétence des auditeurs et des laboratoires".
 
Cet atelier s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du volet évaluation de la conformité du plan d’action de la politique nationale de la qualité, dont le but est d’arriver à la mise en œuvre d’une infrastructure nationale de la qualité aux normes internationales.
 
La rencontre de trois jours est financée par le Projet d’appui à la mobilisation des ressources et à l’attractivité des investissements (PAMRAI), fruit d’une collaboration entre le gouvernement du Sénégal et la Banque africaine de développement (BAD).
 

ADL/BK/OID