Le CN-ITIE a publié 5 rapports avec un taux de participation de 100% (président sortant)
APS
SENEGAL-ECONOMIE-BILAN

Le CN-ITIE a publié 5 rapports avec un taux de participation de 100% (président sortant)

Dakar, 27 oct (APS) – Le Comité national de l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives (CN-ITIE) a publié, en quatre ans, cinq rapports qui sont de "haute" qualité avec un taux de participation de cent pour cent, a salué, vendredi son président, Ismaila Madior Fall.
 
S’exprimant lors de la cérémonie de passation de service avec son remplaçant Mankeur Ndiaye, il a souligné que CN-ITIE a relevé le défi de la ponctualité dans la publication des rapports. 
 
"C’est pour dire que toutes les compagnies qui sont visées participent, les données sont exhaustives et considérées comme fiables. Egalement, après 5 années de mise en œuvre de la norme ITIE, le Sénégal est considéré dans le monde international de l’ITIE, comme un pays modèle tant et si bien qu’il a été copté trois ans après son adhésion, comme membre du conseil d’administration de l’ITIE international", s’est félicité le président sortant.
 
Ce comité, a-t-il rappelé, a été institué avec l’adhésion du Sénégal en octobre 2013. "Il est composé des représentants de l’Etat, de la société civile et des représentants des compagnies minières pétrolières et gazières", a expliqué Ismaila Madior Fall.
 
M. Fall est revenu entre autres, sur deux principaux défis que sont la production et la disponibilité de l’information relative au secteur des industries extractives. 
 
Le président sortant du CN-ITIE a fait état de la disponibilité des informations sur les minerais produits dans le pays, la contribution du secteur des extractives dans l’économie, les licences octroyées aux compagnies qui s’activent dans le secteur minier pétrolier et gazier, les dispositions des contrats signés, etc. 
 
Selon lui, "cela contribue à relever le niveau du débat public sur ces question. (…) ceux qui veulent débattre sérieusement, ont les informations, les outils, pour mener un débat sain dans l’intérêt du Sénégal". 
 
Le président sortant du CN-ITIE a rappelé que le Sénégal va bientôt être un pays producteur de gaz et pétrole. De plus en plus, a-t-il noté, il commence à augmenter sa production minière que ce soit l’or, le zircon, les phosphates. 
 
"Il commence à être un pays riche en ressources naturelles et le comité national ITIE doit relever des défis importants en matière de transparence de la gouvernance des industries extractives et c’est fort heureux que le président de la République ait choisi un homme à la dimension de Mankeur Ndiaye", a-t-il fait observer.
 
Ismaila Madior Fall a loué les qualités humaines de son remplaçant à ce poste qu’il qualifie d’un "haut fonctionnaire, un intellectuel, un homme de qualité".
 
"Il a toute l’envergure, l’autorité pour présider cette institution qui n’a pas encore cinq ans. C’est une institution qui a beaucoup de défis à relever, dans un contexte d’un pays qui va exploiter les hydrocarbures", a dit M. Fall. 
 
"Aujourd’hui, je suis rassuré que c’est un homme de qualité qui va présider, le comité national ITIE et les défis auxquels le président de la République tient, c’est-à-dire, une gouvernance optimale au profit des populations se fera dans des conditions transparentes", a-t-il insisté.

SBS/ASB/PON