Les avantages de l’entrepreneuriat social mis en exergue
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Les avantages de l’entrepreneuriat social mis en exergue

Dakar 2 août (APS) - La Directrice nationale de l’économie solidaire, Arame Top Sène, a mis en exergue, jeudi, les avantages de l’entrepreneuriat social, source d’emplois pour les jeunes et les femmes.

’’L’entrepreneuriat social est non seulement un complément nécessaire à l’économie purement marchande sans en être nécessairement une concurrente mais aussi elle constitue un grenier d’emplois, en particulier pour les jeunes et les femmes qui sont relativement impliqués’’, a-t-elle dit, lors d’un atelier de restitution de l’étude sur l’économie sociale solidaire au Sénégal.
 
La rencontre a réuni des entrepreneurs sociaux, des acteurs de la société civile et du secteur privé formel, et des décideurs.
 
Dans le cadre d’un projet visant la connaissance et l’amélioration du cadre juridique des affaires favorable aux entreprises sociales, l’organisation Leadership, Ethique, Gouvernance, Stratégies pour l’Afrique (LEGS AFRICA) a initié une étude avec le Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES / IFAN). 
 
Cette étude a pour objectifs de faire ’’un état des lieux des dispositifs institutionnels, stratégiques, politiques existants, de déceler les besoins en appui et enfin de proposer un cadre juridique qui prend en compte les spécificités de l’entrepreneuriat social en s’inspirant de modèles ayant réussi dans le monde’’.
 
L’atelier de restitution de l’étude est organisé avec les chercheurs du LARTES, pour ’’partager les premiers résultats et les recommandations à discuter pour une meilleure prise en charge de l’économie sociale solidaire au Sénégal en général, et des entreprises sociales en particulier’’.

’’Cette étude est très importante, et nous attendons les résultats parce que nous sommes à la phase d’élaboration de la lettre de politique sectorielle. Le ministère de l’Economie solidaire est un ministère qui traduit la vision du président de la République’’, a souligné Arame Top Sène.
 
’’Les résultats de cette étude vont nous servir à recenser et à identifier mais aussi à donner forme à tout ce qui est économie sociale et solidaire du Sénégal’’, a t-elle assuré.
 
’’Notre objectif principal est de lutter contre la vulnérabilité des femmes et des jeunes. Au niveau des zones urbaines, l’impact se sent le moins, mais dans les zones les plus reculées du Sénégal il y a la vulnérabilité des femmes des jeunes, mais aussi le manque d’emploi’’, a t-elle relevé.

VS/OID/ASG