Amadou Bâ magnifie la dynamique du secteur des assurances
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Amadou Bâ magnifie la dynamique du secteur des assurances

Dakar, 21 déc (APS) - Le ministre de l’Economie, des Finances et du Plan, Amadou Bâ, a magnifié, jeudi, à Dakar,’’ la dynamique’’ du secteur des assurances qui, avec un taux de croissance supérieur à 20%, contribue au financement de l’économie sénégalaise.
 

‘’Je voudrais magnifier la dynamique dans laquelle le secteur s’est inscrit ces dernières années, avec un taux de croissance moyen supérieur à 10% sur les trois dernières années, tiré par l’assurance-vie qui connaît un taux de croissance supérieur à 20%’’, a-t-il dit.
 
S’exprimant lors d’une rencontre entre son ministère et les acteurs du secteur de l’assurance, il a indiqué que ‘’ce dynamisme de l’industrie des assurances devrait rassurer davantage’’ sur la ‘’capacité à contribuer efficacement au financement de l’émergence’’ de l’économie du Sénégal.
 
M. Bâ a rappelé aux différents acteurs de l’assurance que ‘’le financement de l’économie constitue une mission essentielle’’ de leur secteur, et ‘’qu’il est important de le rappeler dans un contexte marqué par la mise en œuvre du Plan Sénégal émergent (PSE)’’.
 
A cet effet, le ministre de l’Economie est revenu sur les bons résultats de la phase I du PSE sur l’économie sénégalaise (6,7% taux de croissance). Il a réaffirmé ‘’les attentes qui pèsent sur le secteur privé, dont le dynamisme devrait permettre de conforter la croissance de façon durable, pour une transformation structurelle de notre économie’’.
 
Il s’est ensuite appesanti sur la corrélation entre les succès du PSE et le Plan stratégique quinquennal 2017-2021 du seceteur ‘’pour accélérer sa croissance et profiter des opportunités offertes par la mise en œuvre du PSE.

Le ministre estime à cet égard qu’’’une réflexion commune plus poussée’’ mérite d’être menée, ‘’sur les formes d’appui que les pouvoirs publics pourraient apporter [au] secteur’’.
 
‘’C’est dans ce sens que des mesures incitatives, notamment sur le plan fiscal, ont été déjà prises par les pouvoirs publics ces dernières années, pour renforcer la capacité du secteur et inciter les entreprises à souscrire dans les produits d’assurance de la branche vie, collecteur de ressources à long terme’’, a-t-il expliqué.
 
Parlant des perspectives, le ministre de l’Economie a souligné que le Sénégal ‘’constitue aujourd’hui un important gisement d’affaires et de croissance, notamment avec les découvertes récentes de pétrole et de gaz, qui ouvrent de belles’’ opportunités’’ autour d’une industrie pétrolière. 
 
‘’Une nouvelle industrie pétrolière qui suscitera de nouveaux besoins d’assurances, avec des risques aussi variés que les activités d’exploration, de production et de distribution pétrolière et gazière’’, a-t-il fait valoir.

SK/ASG/OID