Alioune Sarr annonce la suspension de l’importation du riz entier
APS
SENEGAL-COMMERCE

Alioune Sarr annonce la suspension de l’importation du riz entier


Dakar, 3 mars (APS) - Le Sénégal va suspendre l’importation du riz entier afin de permettre la commercialisation des stocks détenus par les commerçants et les riziers, a annoncé vendredi le ministre du Commerce.


‘’Cette décision permettra d’écouler les 3000 tonnes de riz entier déjà détenues par les commerçants et l’ensemble du stock de riz (18 640 tonnes riz paddy et 6122 tonnes de riz blanc) détenu par les riziers’’, a expliqué Alioune Sarr lors d’une réunion du comité de commercialisation du riz.



M. Sarr a annoncé dans la foulée que, dans 15 jours, un plan de communication faisant la promotion du riz sénégalais sera mis en place.



La Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED) s’est engagée à réserver dans son budget, une partie significative pour mettre en place ce plan de communication.



Les opérateurs économiques qui ont participé à la réunion se sont engagés à acheter l’ensemble du riz blanc détenu par les riziers.



Le ministre du Commerce a également annoncé la tenue d’une réunion avec le ministère de l’Agriculture et l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD) pour la mise en œuvre d’une plateforme technologique.



Cet outil, selon M. Sarr, permettra de disposer ‘’de statistiques unifiées et plus fiables’’ de l’ensemble de la chaîne de valeurs de tous les départements et permettra aux acteurs de pouvoir bénéficier de la même information. 



Concernant le prix du riz, Alioune Sarr a fait savoir que les riziers sont d’accord pour diminuer le prix du riz entier à 270 francs CFA.



‘’Mais nous avons proposé pour cette campagne de travailler dans l’harmonisation des prix’’, a-t-il dit, ajoutant qu’un échange de mise à niveau industrielle des riziers se tiendra le 16 mars, dans la zone du Nord.



‘’Nous avons déjà en prévision un plan de financement de 10 milliards de francs CFA, destiné à la mise à niveau des PME du Sénégal, et les riziers sont mis en priorité pour les accompagner à produire davantage de riz’’, a-t-il dit.



Abordant la question de la tierce détention, le ministre du Commerce a indiqué que l’agrément sera retiré à tout rizier qui n’accepterait pas de la prendre dans des conditions souples.

SK/OID/ASG