2e phase du PSE : 592 projets vont impacter la région de Kaffrine (responsable)
APS
SENEGAL-DEVELOPPEMENT

2e phase du PSE : 592 projets vont impacter la région de Kaffrine (responsable)


Kaffrine, 1er nov (APS) – Au total, 592 projets vont impacter la région de Kaffrine (centre) dans le cadre de la deuxième phase du Plan Sénégal émergent (PSE), le programme de développement du Président Macky Sall, a déclaré jeudi Papa Saliou Traoré, conseiller technique à la Direction générale de la planification et des politiques économiques.

’’Pour le moment, ce que nous avons fait dans l’exploitation de l’ensemble des propositions, nous avons vu que la région de Kaffrine sera touchée par 592 projets’’, a-t-il dit à des journalistes.


Il présentait à Kaffrine le rapport provisoire du PSE, dont la deuxième phase va couvrir la période 2019-2023. La rencontre s’est déroulée en présence de l’adjoint au gouverneur, Cheikh Ndiaye, d’élus locaux , de chefs de service et d’autorités administratives.


‘’Ce ne sont pas des projets spécifiques à la région de Kaffrine. Nous ne pouvons pas dire que ce sont des projets qui appartiennent à la région de Kaffrine, mais des projets et des programmes qui touchent la région de Kaffrine’’, a précisé M. Touré.


‘’Nous avons essayé de voir l’ensemble des projets qui sont au niveau national pour voir maintenant quels sont les projets qui impactent la région de Kaffrine. C’est ainsi que nous les avons fait sortir et nous avons vu qu’ils sont au nombre de 592 pour cette deuxième phase du PSE’’, a-t-il expliqué.


Ces projets, a-t-il rappelé,’’ vont toucher presque l’ensemble des secteurs, surtout par rapport aux préoccupations de la région de Kaffrine, à savoir des défis liés à l’énergie, aux voies de communication telles que les routes et les pistes , les problèmes liés à l’eau potable, à la santé , à l’éducation’’.


Selon Papa Saliou Touré, ce chiffre de 592 est provisoire, car la région de Kaffrine peut entre temps ’’proposer d’autres projets’’, avant le bouclage du document. 


Il a rappelé que la formulation du document est basée sur un processus participatif, aussi bien au niveau national qu’au niveau des régions du Sénégal.


‘’Au niveau nation national, nous avons les commissions nationales qui travaillent selon les trois axes du PSE et sur un volet transversal qui concerne le financement et le suivi/évaluation’’, a rappelé M. Touré.

Au niveau des quatorze régions du Sénégal, il existe des commissions régionales de planification qui travaillent dans le cadre de la formulation du document, a-t-il précisé.

MNF/ASG