30 milliards CFA annoncés par Macky Sall pour l’auto emploi des jeunes et des femmes
APS
SENEGAL-NOUVELAN-MESSAGE-EMPLOI

30 milliards CFA annoncés par Macky Sall pour l’auto emploi des jeunes et des femmes

Dakar, 31 déc (APS) - Une enveloppe de 30 milliards de francs CFA sera investie dans l’auto emploi des jeunes et des femmes en 2018, par le biais du Fonds national pour l’entreprenariat rapide, a annoncé le président de la République Macky Sall, dimanche, dans un discours radiotélévisé à l’occasion du nouvel an.
 

"Comme l’éducation et la formation, l’emploi des jeunes reste une priorité nationale. C’est l’objet de la nouvelle initiative d’insertion professionnelle dotée d’un Fonds national pour l’entreprenariat rapide", a-t-il dit dans son message à la nation.
 
Dans ce cadre, a précisé Macky Sall, "30 milliards de FCFA seront ainsi dédiés à l’auto emploi des jeunes et des femmes, selon des procédures et modalités simplifiées, pour accompagner et soutenir leurs projets". 
 
Le taux de chômage des personnes âgées de 15 ans ou plus est évalué à 10,8%, selon la dernière note trimestrielle de l’Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal (ENES- T3 2017), publiée par l’Agence nationale de la statistique et de la démographie (ANSD).
 
Selon cette note, le chômage "est légèrement plus noté en milieu urbain où 13,8% de la population active sont au chômage contre 7,6% en zone rural".
 
Elle précise que selon le sexe, le chômage "affecte davantage les femmes (16,5%) que les hommes (5,9%)".
 
Début décembre, à l’occasion de sa déclaration de politique générale, le Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne annonçait la volonté du gouvernement de faire de 2018 "une année sociale", avec la mise en œuvre de la seconde phase du Programme d’alphabétisation et d’apprentissage aux métiers (PALAM).
 
Selon le chef du gouvernement un financement de 13,7 milliards de francs CFA sera mis à disposition pour développer 200.000 nouveaux emplois au bénéfice de 5.000 femmes, a indiqué le chef du gouvernement.
 
Ce financement va aussi faciliter l’encadrement de 2.000 jeunes, a-t-il assuré, avant de faire part de la volonté du gouvernement de s’appuyer sur la microfinance pour parvenir à une meilleure inclusion financière et promouvoir davantage des activités génératrices de revenu.
 
BHC/BK/PON