Eurobonds : un officiel salue une
APS
SENEGAL-ECONOMIE

Eurobonds : un officiel salue une "très belle performance"


Dakar, 9 mars (APS) – L’émission de plus de 2 milliards d’eurobonds à des taux de 4,75% et 6,75%, est une "très belle performance" réalisée par le gouvernement, a soutenu le directeur général de la planification et des politiques économiques (DGPPE), Pierre Ndiaye.

"Nous avons réalisé une très belle performance en levant 2,2 milliards de dollars à des taux de 4,75% et 6,75%", a-t-il déclaré, dans un entretien publié ce vendredi par le journal Enquête.
 
Selon M. Ndiaye, cet emprunt qui "entre dans l’ordre normal des choses car étant prévu dans les budgets de 2017 et 2018 pour le financement du budget de l’Etat", va servir en partie, à "rembourser la dette de 500 milliards de CFA, empruntée par le Sénégal en 2011".
 
"En 2011, nous avions contracté un Eurobond de 500 milliards de FCFA, pour un taux autour de 8,75%. Cette dette arrive à terme en 2011, ce qui pourrait entraîner des difficultés. Et comme le marché nous est favorable, on a levé des fonds, en vue de rembourser une partie de cette dette de 2011", a-t-il expliqué.
 
A l’en croire, des études faites auparavant ont pu renseigner que "si l’on arrive à éponger à hauteur de 151 milliards de FCFA cette dette, les risques seraient amoindris".
 
"C’est ce qui justifie cette option qui a permis de fructifier une dette qui nous a coûté 8,75% et qui va ainsi nous revenir à 6,75% (…) et allongée également à 30 ans", a-t-il apprécié.
 
Interpellé sur les risques de surendettement du Sénégal, le directeur général de la planification et des politiques a, à cet effet, soutenu que "pour le moment, nous sommes loin de cette hypothèse".
 
"Avec un taux de 62,7%, nous sommes en deçà du ratio de 70% prévu par l’UEMOA. Nous sommes donc en phase avec le Fonds monétaire international et la Banque mondiale (…) parce que le Sénégal est en train de respecter l’ensemble de ses engagements internationaux", a-t-il indiqué Pierre Ndiaye.
 
Il assure que tout de même que face à l’augmentation continue de la dette notée ces dernières années, "le gouvernement est en train de prendre toutes mesures pour renverser la tendance".
 
"Encore une fois, la dette du Sénégal est jugée soutenable, aussi bien par les services nationaux qu’internationaux", a insisté le directeur général de la planification et des politiques.

Le Sénégal a émis avec succès, mardi, des obligations souveraines sur les marchés financiers internationaux (dénommées Eurobonds) pour un montant équivalent à 2,2 milliards de dollars, a annoncé le ministère de l’Economie et des Finances. 


Il précise que les ressources issues de cette émission vont servir à financer les projets d’infrastructures du Plan Sénégal émergent (PSE) notamment ceux inscrits dans le budget 2018, mais aussi le rachat de certains crédits, notamment l’Eurobond de 2011 dans le cadre de la stratégie de gestion de la dette.


 
 

MK/ASB/OID