Une production de 150.000 tonnes de pomme de terre attendue cette année (responsable)
APS
SENEGAL-HORTICULTURE

Une production de 150.000 tonnes de pomme de terre attendue cette année (responsable)

Keur Abdou Ndoye (Thiès), 4 fév (APS) - Le Sénégal table cette année sur une production d’au moins 150.000 tonnes de pomme de terre, a annoncé jeudi le directeur de l’horticulture, Macoumba Diouf.

"Cette année, on attend pas moins de 150.000 tonnes", a dit Macoumba Diouf à des journalistes, lors d’une tournée dans la zone des Niayes.
 
Le directeur de l’horticulture, invité à visiter l’expérience de la Fédération des producteurs maraîchers des Niayes (FPMN), principale source de légumes, s’est rendu à Khonkhe Yoye, Thiar, Diogo, dans la commune de Darou Khoudoss, région de Thiès.
 
Il a aussi visité Keur Abdou Ndoye, vers Kayar, entre autres localités de cette partie des Niayes.
 
M. Diouf a mis cette production en perspective en évoquant la politique de subvention de l’Etat, dont les efforts ont contribué à faire passer la production de pomme de terre "de 15.000 tonnes en 2012 à 130.000 tonnes" en 2020.
 
Cette année, la subvention de l’Etat a permis d’acquérir, à l’étranger, environ 12.000 tonnes de semences de pommes de terre, a-t-on signalé. 
 
Pour Macoumba Diouf, sans l’appui de l’Etat, cette production de pomme de terre serait difficilement atteinte, vu que la semence est importée.
 
De 130 millions de francs CFA en 2012 à 6,5 milliards en 2018, la subvention des semences de pomme de terre est passée à "un peu plus de 3,5 milliards" cette année, avec des semences subventionnées à 46%, soit 300 francs le kilo vendu à 650 francs CFA.
 
L’Etat du Sénégal a subventionné les intrants horticoles - engrais, semences et matériel - à hauteur de "10 à 15 milliards" de francs CFA, a-t-il renseigné.
 
Les engrais subventionnés ont été portés de 10.000 tonnes en 2012 à 22.000 tonnes, a-t-il ajouté, relevant que les besoins restent importants.
 
 
 
 

ADI/BK