Des organisations viennent en aide aux agriculteurs de 11 pays africains
APS
SENEGAL-ECONOMIE-AGRICULTURE

Des organisations viennent en aide aux agriculteurs de 11 pays africains

Dakar, 6 mars (APS) – Quatre organisations, AgDevCo, "Root Capital", "ICCO Cooperation" et "The MasterCard Foundation", ont fait part, lundi, à Dakar, de leur volonté de fournir aux agriculteurs de 11 pays africains davantage de ressources financières, pour les aider à mieux produire.

 
Elles ont décidé de venir financièrement en aide à 1,1 million de producteurs vivant dans 11 pays : le Burkina Faso, la Côte d’Ivoire, l’Ethiopie, le Ghana, le Malawi, le Mozambique, le Rwanda, le Sénégal, la Tanzanie, l’Ouganda et la Zambie.
 
Le groupe AgDevCo, un développeur de projets agroindustriels basé au Royaume-Uni, "Root Capital", un fonds d’investissement social à but non lucratif, actif en Afrique et en Amérique Latine, et "ICCO Cooperation", une organisation non gouvernementale, ont pris cet engagement aux côtés de "The MasterCard Foundation", lors d’un atelier dans la capitale sénégalaise.
 
Les quatre organisations disent vouloir se mettre aux côtés des "entreprises agricoles en phase de démarrage et à fort impact social, ayant des besoins inférieurs à 150.000 dollars (environ 75 millions de francs CFA) ou des chiffres d’affaires inférieurs à 300.000 dollars (environ 150 millions de francs CFA)".
 
"Il faut que l’on s’intéresse aux petits exploitants agricoles africains pour accroître leur productivité et les sortir de l’agriculture de subsistance", a dit Anne Miles, chargée d’inclusion financière à "The MasterCard Foundation". 
 
Selon elle, le partenariat des quatre organisations va "permettre aux petits exploitants agricoles de produire plus, de vendre mieux et de travailler avec des organisations locales, sur des marchés équitables, transparents et durables".
 
Les quatre partenaires veulent, en plus de l’appui financier, offrir des formations aux "petits producteurs" agricoles des 11 pays déjà cités.
 
Le groupe "ICCO Cooperation" a profité de l’atelier organisé à Dakar pour lancer au Sénégal son programme "Strengthening African Rural Smallholders" (SARS), une initiative dédiée au "renforcement des petits producteurs ruraux africains".
 
Le Rwanda, l’Ethiopie et le Burkina Faso bénéficient déjà de cette initiative, selon les responsables d’"ICCO Cooperation".µ
 
Selon Marius Verweij, son représentant, le programme "SARS" va profiter à quelque "20 000 petits producteurs d’oignon et de niébé au Sénégal".
 
Ils recevront des financements, du matériel agricole et des formations agricoles, de la part d’"ICCO Cooperation".

MK/ESF/MS