L’Etat compte sur Tambacounda pour bâtir la souveraineté alimentaire du pays (ministre)
APS
SÉNÉGAL-AGRICULTURE

L’Etat compte sur Tambacounda pour bâtir la souveraineté alimentaire du pays (ministre)

Tambacounda, 4 sept (APS) - L’Etat sénégalais compte beaucoup sur la région de Tambacounda (est) pour assurer la "souveraineté alimentaire" du pays grâce aux cultures de fonio (céréale), de sorgho et d’arachide, a déclaré, vendredi, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Moussa Baldé.
 
"Cette région, avec des conditions naturelles liées à la pluviométrie, regorge de grands producteurs semenciers et de cultivateurs. Nous misons sur elle grâce à ses récoltes annuelles pour assurer la souveraineté alimentaire du pays", a-t-il dit, à l’occasion d’une visite, dans les départements de Goudiry et Tambacounda.

"Nous sommes aujourd’hui dans la région orientale du pays où nous constatons de bonnes promesses de rendement grâce aux cultures d’arachide, de mil, de sorgho et même de fonio dont les champs sont à perte de vue", a-t-il dit au terme d’une visite dans les champs de Koulor (Goudiry) et Médina Yara (Néttéboulou), dans le cadre de sa tournée de suivi de la campagne agricole.
 
Selon le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, "le fonio est devenu aujourd’hui une céréale d’avenir bien développée dans la zone de Tambacounda".

"Les populations en cultivent en grande quantité pour se nourrir et alimenter aussi le reste du pays", s’est-il réjoui.
 
A Koulor, dans le département de Goudiry, il a visité un champ de fonio de cinq hectares, qui promet une très bonne récolte.
 
Les champs de maïs, de mil, de sorgho et d’arachide de plusieurs hectares emblavés par les agricultures de Tambacounda promettent aussi de bons rendements.
 
Le ministre de l’Agriculture a assuré que les cultivateurs de la région peuvent bénéficier de matériels agricoles lourds en vue de booster leurs productions.
 
Au cours de sa tournée, plusieurs acteurs l’ont interpellé sur des besoins en équipements ruraux tels que les motos et les tracteurs pour mieux booster les productions agricoles.

SDI/ASG/BK