SIA : des responsables saluent la bonne préparation du Sénégal
APS
SENEGAL-FRANCE-AGRICULTURE

SIA : des responsables saluent la bonne préparation du Sénégal

Envoyé spécial de l’APS : Amadou Samba Gaye

Paris, 24 fév (APS) - Différents responsables sénégalais ont salué, samedi, la bonne conception du stand du Sénégal au 56e Salon international de l’agriculture (SIA) de Paris.
 
Après avoir fait le tour de l’exposition sénégalaise en compagnie notamment du vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé, de la marraine du stand, Marème Badiane, et de l’ambassadeur du Sénégal en France Bassirou Sène, le directeur de cabinet du ministre de l’Agriculture, Lamine Lô n’a pas caché sa satisfaction.

Il s’est réjoui de l’excellent travail du comité d’organisation, fruit d’une collaboration entre le ministère de l’Agriculture et l’Union nationale des chambres de commerce du Sénégal.
 
Ibrahima Lô a souligné que le travail abattu par le comité a permis d’avoir "un des meilleurs stand" du Salon.
 
Il s’est appesanti sur l’importance du SIA qui peut selon lui servir de vitrine à l’agriculture sénégalaise et aider ses différents acteurs à tisser des partenariats.
 
Insistant sur l’"amélioration" notée dans la participation sénégalaise et la diversité des produits exposés, il a déclaré que "la transformation structurelle" de l’agriculture sénégalaise est aujourd’hui "bien lancée". "Partout les acquis sont là et palpables", a relevé M.Lô.
 
Pour Aliou Dia, le président de Forces paysannes qui s’est réjoui lui aussi de l’organisation dont le Sénégal a fait preuve dans le cadre de sa participation au SIA, à la vue du stand du Sénégal, on peut dire que "le Sénégal émergent est une réalité".
 
L’ambassadeur du Sénégal à Paris a aussi abondé dans le même sens, exprimant sa satisfaction de voir "un pavillon présenté et agencé à travers des produits haut de gamme".
 
"Ce que nous avons vu montre que nous sommes sur la bonne voie, que nous avons l’espace, la capacité et la créativité", a-t-il notamment dit.
 
Se disant rassuré par ce qu’il a vu, le vice-président de l’Assemblée nationale, Moustapha Cissé Lo, a déclaré qu’entre 2004 et maintenant, il y a eu "beaucoup de changements" dans la participation sénégalaise au SIA de Paris.

ASG/OID