SIA 2017 : La belle présentation du stand Sénégal incite à nouer des contacts (ambassadeur)
APS
FRANCE-SENEGAL-AGRICULTURE

SIA 2017 : La belle présentation du stand Sénégal incite à nouer des contacts (ambassadeur)


+++De l’envoyé spécial de l’APS : Pape Ousmane Ngom+++

Paris (France), 1er mars (APS) – La présentation du stand du Sénégal au 54e Salon international de l’agriculture de Paris (SIA) et les produits de "haute" qualité exposés incitent les visiteurs à revenir et les investisseurs à nouer des contacts, a soutenu mercredi l’ambassadeur du Sénégal en France, Bassirou Sène.
 



Venu visiter le stand du Sénégal, le diplomate sénégalais a salué l’aménagement de l’espace de 300 mètres carrés. Il estime qu’une telle présentation incite les investisseurs à nouer des contacts et les visiteurs à revenir acheter les produits de qualité exposés.


"Nous devons être fiers de notre pays qui a aménagé ce grand pavillon, bien agencé avec des produits de haute technologie", a souligné M. Sène, soulignant que "cela veut dire que notre pays avance".


Selon Bassirou Sène, "les innovations apportées montrent à la diaspora que le retour au pays est possible, pour investir dans l’agriculture. Le pavillon permet d’apprécier ce qui se fait par nos femmes, nos scientifiques pour apporter de la plus-value à la production à laquelle appelle le Plan Sénégal émergent" (PSE), la stratégie de développement du Sénégal.


L’espace est utilement occupé, les exposants sélectionnés avec rigueur et la qualité exigée pour les produits exposés, a, pour sa part, relevé le commissaire du Salon et président de la Chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture de Thiès, Abdoulaye Diop.


"Nous avons procédé à une sélection rigoureuse des participants par le truchement de l’ASEPEX et du COSEC. C’est ce qui a fait que ce sont des produits bien emballés, bien présentés qui sont exposés ici pour mieux vendre le Sénégal", a dit M. Diop.


Les nouvelles dispositions apportées au stand Sénégal sont le fruit du partenariat "fécond" entre le ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural et l’Union nationale des chambres de commerce, d’industrie et d’agriculture du Sénégal (UNCCIAS) qui répond à la recommandation présidentielle d’aller vers le partenariat public-privé, a ajouté Abdoulaye Diop.


PON/ASG