Semences d’arachides : Thiès a reçu 70% de son quota de plus de 2.000 tonnes
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-SEMENCES

Semences d’arachides : Thiès a reçu 70% de son quota de plus de 2.000 tonnes

Thiès, 14 juin (APS) - La région de Thiès a reçu 1.911 tonnes de semences d’arachide à la date du jeudi 13 juin 2019, soit quelque 70% du quota de 2.632 tonnes qui lui est attribué pour la campagne agricole 2019-2020, a indiqué vendredi, le directeur régional du développement rural (DRDR).
 
 
Sur les 2.632 tonnes prévues pour la région, "jusqu’à hier (jeudi)", 1.911 étaient mises en place, a dit le DRDR, lors d’une rencontre de présentation du bilan de la campagne précédente et de préparation de la prochaine.

Organisé à la gouvernance en présence de divers chefs de services, ce comité régional de développement (CRD) a été présidé par l’adjoint du gouverneur en charge des affaires administratives, Omar Ndiaye.

Le prix de cession des semences au producteur varie de 165 francs CFA à 295 le kilo, selon la variété et la qualité, soit une subvention de l’Etat allant de 27% à 48%. Cette année, l’accent a été mis sur les semences certifiées, a noté le DRDR.

La région a réceptionné 2.241 tonnes d’engrais divers, dont de l’urée. Les prix au producteur vont de 7.400 francs à 10.050 francs le sac, selon le type d’engrais, la subvention de l’Etat variant là aussi de 40,1% à 45%.

L’adjoint au gouverneur Omar Ndiaye a invité les opérateurs à faire de leur mieux pour compléter les 30% restants de graines à mettre en place, avant le début de l’hivernage.

Le président de la Fédération nationale des opérateurs, Modou Fall, a évoqué des problèmes de financement pour expliquer ce taux, qu’il juge toutefois "bon", non sans donner des assurances quant au bouclage de la mise en place des graines avant l’arrivée des pluies.

Pour ce qui est du matériel agricole à traction animale, la région s’est vu affecter un quota de 600 semoirs, 40 houes sine, 60 charrettes équines et 20 charrettes asines.

Les subventions au producteur sont de 70%, Mamadou Guèye précisant qu’à ce jour, la mise en place de ce matériel n’est pas encore effective.

Concernant le matériel lourd, la région n’a à ce jour reçu que six tracteurs sur les 22 prévus, là où 9 producteurs ont déjà versé leur argent, a révélé le DRDR.

Ces tracteurs sont vendus au prix de 7,727 millions francs CFA l’unité. Certains producteurs ont attiré l’attention sur la nécessité de penser déjà au programme d’adaptation, étant donné que les prévisions météorologiques annoncent une pluviométrie pas très abondante.

ADI/ASG/BK