Autosuffisance en riz : les producteurs de Saint-Louis veulent un maintien de la cadence
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-SAED

Autosuffisance en riz : les producteurs de Saint-Louis veulent un maintien de la cadence

Saint-Louis, 14 sept (APS) - Les producteurs de la région de Saint-Louis, engagés dans la culture du riz, ont attiré jeudi l’attention sur l’importance de maintenir le cap des performances enregistrées depuis l’arrivée de Samba Kanté à la tête de la Société nationale d’aménagement et d’exploitation des terres du delta du fleuve Sénégal et des vallées du fleuve Sénégal et de la Falémé (SAED). 
 

Le communiqué du conseil des ministres du 14 septembre a en effet annoncé son remplacement par Samba Ndiobène KA, ingénieur agronome, précédemment directeur de la modernisation de l’équipement rural (DMER).
 
Ce jeudi, lors d’une conférence de presse, les producteurs de riz de la région de Saint-Louis ont réagi à ce changement. Ils ont saisi l’occasion pour rappeler les progrès réalisés durant le passage de Samba Kanté à la tête de la SAED et souligner la nécessité de maintenir la cadence.
 
‘’Aujourd’hui, les producteurs de la vallée ont atteint des performances énormes, avec des rendements records en riz sur plus de 200 à 400 hectares de terre, par producteur, avec une production de 45.000 tonnes de riz pour cette contre-saison en 2017, alors qu’auparavant les producteurs étaient confinés sur quelque 50 à 80 hectares pour la culture, avec une faible production en riz’’, rappelle leur porte-parole Daouda Gaye, président des producteurs privés de Dagana.
 
M. Gaye s’exprimait en présence des délégués des organisations de producteurs agricoles et du responsable des jeunes producteurs de la vallée du fleuve Sénégal.
 
Selon lui, les producteurs interpellent le chef de l’Etat, afin que l’objectif qu’il a lui-même défini dan le Plan Sénégal émergent (PSE), la stratégie de développement du Sénégal, pour l’autosuffisance du pays en riz, ’’ne puisse souffrir d’aucune contrainte avec le départ de l’ancien directeur général de la SAED’’.
 
Avec Samba Kanté, déclare-t-il, ‘’tous les jalons étaient posés pour l’atteinte de l’autosuffisance en riz au Sénégal, surtout au niveau de la vallée’’.
 
Pour lui, le nouveau directeur général est aujourd’hui attendu sur le terrain, où les défis sont énormes au regard de la politique agricole définie par le président Macky Sall, dans le cadre du PSE.
 
Les producteurs disent se réjouir des mesures prises par le chef de l’Etat, Macky Sall, pour doter l’ensemble des producteurs de moyens-intrants et matériel agricole suffisants- afin de booster la production de riz.

BD/ASG/OID