Saint-Louis : experts et chercheurs planchent sur l’utilisation des OGM dans l’agriculture
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Saint-Louis : experts et chercheurs planchent sur l’utilisation des OGM dans l’agriculture

Saint-Louis, 16 juil (APS) - Les chercheurs de l’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) et des acteurs de l’enseignement et de la recherche venus des différentes régions ont partagé, lundi à Saint-Louis, leurs expériences sur les avantages et les inconvénients des organismes génétiquement modifiés (OGM), a constaté l’APS.
 
 
 
Ces enseignants-chercheurs ont essayé d’identifier les avantages, inconvénients et limites de l’utilisation des OGM au Sénégal.
 
Selon Dr Amadou Abdoulaye Fall, directeur du Centre de recherches agricoles (CRA) de l’ISRA de Saint-Louis, l’objectif de cette rencontre inscrite dans le cadre de l’animation scientifique des "lundi du CRA" de Saint-Louis, est "de permettre aux acteurs de donner des avis sur l’utilisation des OGM" au Sénégal.

Il importe de savoir les inconvénients, les avantages des OGM dans l’agriculture, mais aussi sur la santé animale pour meilleure prise en charge de cette pratique a-t-il dit.
 
Amadou Abdoulaye Fall a en outre estimé que "des avantages mais aussi des risques sur les plans e,vironnemental, économique et social" ont été enregistrés avec l’utilisation des OGM.

Raison pour laquelle, a-t-il fait noter, "il faut aujourd’hui opérer des choix par rapport à tous ces aspects liés à la santé des populations, avec son utilisation dans un cadre réglementaire".
 
Selon Dr Fall, "les acteurs seront, à la fin de ces rencontres, mieux informés, sur l’utilisation des OGM et leur impact potentiel sur les cultures au Sénégal et en Afrique de l’ouest".
 
Lors de cette rencontre, une communication sur "les OGM : 25 ans de controverses, doit-on continuer ! Des (bio) technologies à l’acceptabilité sociale quels rôles pour la recherche agricole", a été présentée par Dr Ndjibo Kane, chercheur a l’ISRA.
 
Une autre présentation sur "une souche mutante du virus de la FVR pour contrôler la fièvre de la vallée du Rift chez les animaux" a été faite par Dr Modou Moustapha Lo, également chercheur a l’ISRA.
 
 
 

BD/PON