Un expert évoque la voie de la productivité agricole par le biais de fertilisants minéraux
APS
SENEGAL-AFRIQUE-AGRICULTURE

Un expert évoque la voie de la productivité agricole par le biais de fertilisants minéraux

Saly-Portudal (Mbour), 7 fév (APS) - Le Sénégal peut se référer à des techniques locales de fertilisation minérales et organiques, associées à des semences de qualité, pour booster sa productivité agricole, a indiqué, mardi, à Mbour, l’expert Bocar Diagana.
 
"Il n’y a pas de recette miracle pour booster la productivité agricole en Afrique", a souligné M. Diagana, économiste régional au Centre international pour le développement des engrais (IFDC) en Afrique du Nord et de l’Est.
 
Il s’entretenait avec l’APS, en marge d’un atelier technique régional de partage d’expériences sur les conditions de mise en œuvre du règlement de la CEDEAO sur les engrais, ouvert mardi pour deux jours, à Saly-Portudal.
 
Selon M. Diagana, il existe "des formes d’utilisation de l’engrais qui permettent de tirer le maximum de cet intrant agricole. C’est la voie obligée pour pouvoir produire suffisamment pour nos populations".
 
"La science nous donne ces éléments, et on a pu intégrer l’engrais avec des semences de qualité et les pratiques de fertilisation dans ce que nous appelons la gestion intégrée de la fertilité du sol, pour permettre à nos sols, qui disposent d’un certain niveau de fertilité, de nourrir la plante (..)’’, a-t-il soutenu.
 
De cette manière, il est possible d’atteindre "des niveaux de production assez élevés", ce qui se traduirait par "beaucoup de produits vivriers pour nourrir nos populations", a ajouté l’économiste régional au Centre international pour le développement des engrais (IFDC) en Afrique du Nord et de l’Est.
 
ADE/BK