Plus de 900 millions du Japon pour appuyer les producteurs horticoles des Niayes
APS
SENEGAL-JAPON-AGRICULTURE

Plus de 900 millions du Japon pour appuyer les producteurs horticoles des Niayes

Dakar, 18 mai (APS) - L’Agence japonaise de coopération internationale (JICA) a dégagé une enveloppe financière de plus de 900 millions de francs CFA destinée à aider les petits producteurs horticoles à accroître leur production, a constaté l’APS.
 
La JICA, dans le cadre de sa coopération a développé l’approche SHEP (shall holders horticulture empowerment project) ou projet doté d’une enveloppe de 900 millions frs CFA pour renforcer les petits producteurs horticoles.

Ce projet dont la durée d’exécution est de 5 ans (2017-2023) cible les petits producteurs de la zone des Niayes regroupés dans l’association des unions maraîchères des Niayes.

Selon Moriya Yuji, directeur régional de la JICA, à Dakar, "ce projet permettra aux producteurs d’améliorer leur production horticole et d’accroître leurs revenus".

Dans sa mise en œuvre, le projet SHEP va soutenir les producteurs dans la transformation de l’économie locale des différentes zones de production ciblées, a fait savoir M. Yuji qui intervenait, jeudi, à son atelier de lancement.

Cependant, malgré la dynamique constatée dans ce sous-secteur, des contraintes telles l’accès au crédit, le manque d’infrastructures de conditionnement, etc. ont été relevées a souligné l’officiel japonais, saluant le choix porté sur le Sénégal pour y expérimenter le projet SHEP.

"Ce choix s’explique par la force de la coopération, comme pays pilote pour expérimenter cette approche SHEP dans les pays francophones de la sous région africaine" a-t-il indiqué.

Moriya Yuji qui a reconnu les efforts consentis par le gouvernement sénégalais a souhaité que "cette dynamique se poursuive". Il a indiqué que son pays "va continuer à accompagner le Sénégal pour l’amélioration de son économie rurale".


SBS/PON