Les chambres agricoles visent à révolutionner le monde rural (officiel)
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Les chambres agricoles visent à révolutionner le monde rural (officiel)


Saly-Portudal (Mbour), 14 oct (APS) – La mise en place des chambrer agricoles du Sénégal (CAS) vise à ‘’révolutionner’’ le monde rural, a affirmé vendredi Moustapha Lô Diatta, secrétaire d’Etat à l’accompagnement et à la mutualisation des organisations paysannes.


‘’Jusque-là, nous avons une chambre de commerce, d’industrie et d’agriculture (CCIA). Mais, les agriculteurs, de manière générale, ne se sentent pas trop pris en compte dans cette institution’’, a-t-il relevé. Il intervenait lors d’un atelier de partage avec les membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur le processus de réflexion et de création des CAS et sur la synthèse des contributions régionales.


Selon lui, c’est ce sentiment de mise à l’écart qui expliquent qu’’’ils ont senti le désir de s’isoler et de créer une chambre qui leur est commune, qui va s’appeler chambre agricole et qui va compléter la palette de mesures initiées par le président de la République pour moderniser notre agricole’’.


‘’La modernisation de l’agriculture, ce n’est pas simplement de mettre en place des intrants, des machines ou de construire des infrastructures agricoles. C’est aussi de s’occuper du paysan et de son organisation pour que cet acteur agricole puisse donner son point de vue dans la définition et la mise en œuvre des politiques agricoles de notre pays’’, a-t-il indiqué.


 Moustapha Lô Diatta pense qu’à travers ces chambres agricoles, les acteurs du monde rural retrouveront leur place dans ce dispositif que le chef de l’Etat est en train de mettre en place à leur profit.


D’après Moustapha Lô Diatta, après cette rencontre avec les membres du CESE, ce sera au tour des parlementaires d’être sensibilisés ce samedi. Ensuite, un atelier national de validation sera organisé, sous la présidence du chef de l’Etat, Macky Sall.


‘’Nous allons ensuite élaborer les textes de loi et les décrets d’application pour que, rapidement, le gouvernement puisse trancher et saisir l’Assemblée nationale, afin que la loi puisse être votée. Je rappelle que le dateline qui a été fixé par le président de la République, c’est la fin de l’année 2016’’, a-t-il précisé.


 ‘’L’année 2017 sera consacrée à la mise en place effective des chambres agricoles du Sénégal avec des élections démocratiques et transparentes à travers tout le pays, pour que ces chambres puissent être une réalité institutionnelle dans notre pays’’, a conclu M. Diatta.


ADE/ASG