Le Sénégal choisi pour le démarrage du projet “Agri-tech Tunisia” (promoteur)
APS
SENEGAL-TUNISIE-AGRICULTURE-TECHNOLOGIES

Le Sénégal choisi pour le démarrage du projet “Agri-tech Tunisia” (promoteur)

Dakar, 25 août (APS) – Le Sénégal offre de réels atouts justifiant le choix porté sur lui pour le démarrage, dans la sous-région ouest-africaine, du projet “Agri-tech Tunisia”, a estimé, mercredi, Walid Gaddas, Directeur général de STECIA international, la société chargée de la mise en œuvre dudit projet.
 
‘’Nous avons pensé que le Sénégal offre plus d’opportunités pour le démarrage dans la sous-région de ce projet. C’est un pays, un hub commercial dans la sous-région politiquement stable. Le secteur agricole connaît une transformation qui requiert de la technologie’’, a-t-il notamment indiqué lors d’une conférence de presse virtuelle depuis la capitale tunisienne.
 
M. Gaddas dit avoir misé sur les ‘’excellentes’’ relations diplomatiques, les liens historiques et commerciaux ‘’très forts’’ ainsi que les échanges entre les deux Etats dans plusieurs secteurs, pour démarrer le projet à Dakar.
 
‘’C’est plus facile de commencer par le Sénégal et aller vers d’autres zones. Nous connaissons l’importance de la place du Sénégal dans l’économie en Afrique de l’Ouest’’, a-t-il indiqué.
 
Il a aussi mis en avant la position stratégique du secteur agricole sénégalais qui est en train de connaître un essor, et de résister dans un contexte marqué par la pandémie de COVID-19.
 
‘’Le Sénégal est un pays stable. Des liens historiques très forts unissent nos deux Etats et nous avons des vols directs entre Dakar et Tunis’’, a-t-il ajouté.
 
Dans le cadre de l’exécution du projet, il déclare qu’il sera procédé au Sénégal à une sélection de 40 entreprises et annonce une rencontre B to B le 22 mars 2022 à Dakar entre des start-ups tunisiennes et des entreprises sénégalaises.
 
Il dit chercher à travers cette rencontre B to B à créer une dynamique de coopération entre les secteurs privés des deux pays et mettre en relation les entreprises des deux pays en vue d’un partenariat.
 
M. Gaddas indique que l’ambition avec ses partenaires est de faire en sorte que les pays africains atteignent l’autosuffisance alimentaire 
 
Selon un communiqué transmis à l’APS, le projet “Agri-tech Tunisia”, conçu par la société tunisienne STECIA International et appuyé par des partenaires, est financé par l’Union européenne. Mis en œuvre par Expertise France, il vise à soutenir le renforcement, la structuration et la valorisation de l’écosystème de l’innovation et de l’entrepreneuriat.
 
“Agri-tech Tunisia” a pour ambition de développer la coopération Sud-Sud dans le secteur des technologies digitales pour l’agriculture, entre la Tunisie et les pays de l’Afrique de l’Ouest, avec le Sénégal comme première étape, souligne la même source.
 
Elle ajoute que le projet permettra d’initier un partenariat gagnant-gagnant dans lequel le secteur agricole sénégalais pourra avoir accès aux dernières technologies disruptives et au savoir-faire des startups tunisiennes, pour améliorer sa durabilité et sa compétitivité sur le marché local, régional et international. 
 
De son côté, le secteur de l’agri-tech tunisien pourra diversifier ses marchés et élargir sa présence en Afrique sub-saharienne, qualifiée par les spécialistes de “nouvelle frontière”.

SG/ASG/ASB