Le projet présidentiel d’autosuffisance en banane est en cours d’exécution (officiel)
APS
SENEGAL-HORTICULTURE

Le projet présidentiel d’autosuffisance en banane est en cours d’exécution (officiel)

Tambacounda, 14 déc (APS) – Le projet présidentiel d’autosuffisance en banane, avec l’aménagement de 500 hectares et un investissement de 2,5 milliards de francs CFA, est en train d’être mis en œuvre, a-t-on appris jeudi de Mamadou Oumar Sall, un conseiller spécial du chef de l’Etat.
 
Le Génie militaire est en train de défricher les terres destinées à ce projet du chef de l’Etat, a dit M. Sall en marge d’une réunion des producteurs de banane, à Tambacounda.
 
Un appel d’offres a été lancé en vue de l’irrigation des superficies prévues pour le projet d’autosuffisance en banane, a-t-il annoncé.
 
"Certainement, dans un mois, on connaîtra le partenaire qui va nous fournir le matériel d’irrigation", a assuré Mamadou Oumar Sall, président du Collège national des producteurs de banane.
 
"Si tout va bien, selon les promesses du ministre de l’Agriculture, on pourra commencer la plantation avant le prochain hivernage", a poursuivi M. Sall, qui dirige par ailleurs le Collectif régional des producteurs de banane de Tambacounda (est).
 
Il a été désigné jeudi par consensus, pour diriger le Collège national des producteurs de banane, une organisation réunissant ses pairs des régions du nord, de l’est et du sud du pays.
 
Lors d’une "tournée économique" en octobre 2016, le président de la République avait visité une bananeraie de 200 hectares appartenant à Mamadou Omar Sall.
 
Le chef de l’Etat avait promis d’allouer un financement de 2,5 milliards de francs CFA et d’affecter un terrain de 500 hectares aux producteurs de banane, en vue de l’autosuffisance du pays pour cette denrée.
 
"Il ne s’agira pas simplement d’écouter et d’envoyer des membres du gouvernement. Je vais venir régulièrement m’enquérir de la situation. Je reviendrai voir si ces 500 hectares sont aménagés et ou pas", avait assuré Macky Sall.
 
"Les 2,5 milliards de francs CFA sont déjà disponibles. Nous attendons de mettre en place les procédures de décaissement" de cet argent, a dit Tidiane Sidibé, le directeur de cabinet du ministre chargé de l’Accompagnement et de la Mutualisation des organisations paysannes, lors de la réunion des producteurs de banane.

ADI/ESF