Le PASA Loumakaf en passe de réaliser ses objectifs, selon un officiel
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Le PASA Loumakaf en passe de réaliser ses objectifs, selon un officiel

Kaffrine, 8 fév (APS) - Le projet d’appui à la sécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine (PASA-Loumakaf) qui joue un rôle très important dans la mise en oeuvre du Plan Sénégal émergent (PSE) est sur "la bonne voie" pour atteindre ses objectifs a indiqué, mercredi à Kaffrine, le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Dogo Seck.





"Le projet a proposé ses activités pour 2017 et nous avons globalement noté qu’il est sur la bonne voie pour atteindre ses objectifs à mi-parcours de son exécution" a dit M. Seck en marge de la réunion décentralisée à Kaffrine du 4 éme comité de pilotage du PASA Loumakaf.

 
"Tous les leviers permettant d’assurer durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations à travers une chaîne de
valeurs, ont été ciblés et cernés au cours de cette rencontre, c’est donc tout le sens" a souligné le secrétaire général du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural.

Dogo Seck a souligné que "le projet qui intervient dans l’agriculture, l’horticulture, la riziculture, la production animale est sur une bonne voie aussi bien au niveau de l’exécution financière que physique".
 
Le PASA Loumakaf investit également le domaine de la construction de pistes de désenclavement pour faciliter l’accès aux marchés a ajouté M. Seck, soulignant que des "autorités ministérielles ont apprécié les réalisations et les projections pour 2017 du projet".

"C’est un signal très fort pour ce projet centré sur la sécurité alimentaire et qui joue un rôle très important dans la mise en œuvre
du Plan Sénégal émergent qui considère l’agriculture comme une priorité pour le développement économique et sociale du Sénégal" a-t-il soutenu devant les gouverneurs de Kaffrine (Guedj Diouf), de Matam (Oumar Mamadou Baldé) et l’adjointe de leur collégue de Louga (Aïssatou Touré).

Pour sa part, le secrétaire général du ministère de l’Elevage et des Productions animales, Dr Mamadou Ousseynou Sakho a salué le fait que "le projet est en train de mener des activités qui collent aux axes stratégiques du plan national de développement de l’élevage".

Lesquelles activités sont, selon lui, "l’amélioration de la productivité de l’élevage, l’amélioration de l’environnement à travers l’érection d’unités pastorales".
 
"Nous avons vu et salué le niveau très satisfaisant des réalisations du projet PASA Loumakaf" a dit Dr Sakho, magnifiant la construction en cours de 25 unités pastorales par le truchement du projet dans ses zones d’intervention.
 
MNF/PON