Le CESE appelle à la réduction de la malnutrition
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-ALIMENTATION

Le CESE appelle à la réduction de la malnutrition

Dakar, 20 fév (APS) – Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) appelle, dans son Rapport général de 2017 adopté, ce mardi, le gouvernement à améliorer le dispositif de la sécurité alimentaire et de réduire la malnutrition.
 

Le Rapport général des travaux de 2017 du CESE invite le gouvernement à améliorer le dispositif de "la sécurité alimentaire et réduire la malnutrition grâce au développement de la chaîne de valeur agricole du maïs, des haricots et du mil".
 
Les conseillers ont, dans ce document, également recommandé l’amélioration du dispositif du "financement du secteur agricole, en vue notamment d’accélérer la réalisation des conditions préalables au développement des filières".
 
Les conseillers souhaitent l’amélioration "de la gestion de la filière arachide en organisant une consultation nationale" lit-on dans le Rapport qui appelle à la "consolidation des politiques en cours pour la promotion du secteur d’élevage".
 
Dans son Rapport général 2017, le CESE a fait ressortir la nécessité d’"actualiser les données du dernier recensement national de l’agriculture et de l’élevage pour une meilleure connaissance du secteur et promouvoir l’assurance du bétail".
 
L’Institution dirigée par Aminata Tall recommande aussi au gouvernement de "finaliser et d’opérationnaliser le système d’information de gestion de l’élevage (SIGEL), qui va consacrer la collecte systématique et régulière des données nécessaires au suivi du secteur".
 
"Il faut mettre en place des centres de collectes de lait multifonctionnels et finaliser le code pastoral avec l’implication de l’ensemble des acteurs et accélérer la structuration des filières de productions animales", fait noter le document.
 
Selon sa présidente, Aminata Tall, "le CESE est une structure utile par ce qu’il représente, par la diversité qui le compose et par la présence de tous les profils qui s’engagent à travailler pour l’intérêt supérieur du pays".

La présidente du CESE a en outre souhaité la reconduction de son équipe, soulignant que "vous avez bien travaillé et donc nous prions que le Conseil soit reconduit car vous l’avez bien mérité".

Certains conseillers ont, dans leurs différentes interventions, salué la "bonne gestion" de la présidente de l’Institution.

 

DS/PON