La représentante-résidente de l’UEMOA satisfaite de la qualité de la ferme de Diama-Maraye
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

La représentante-résidente de l’UEMOA satisfaite de la qualité de la ferme de Diama-Maraye

Saint-Louis, 1-er avr (APS) - La représentante-résidente de la commission de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA), Aissata Kabo Sudoku, a salué la qualité des installations de la ferme moderne de Diama-Maraye, dans la commune de Diama, une réalisation, dit-elle, en phase notamment avec la politique agricole de l’Union.
 
‘’Cette ferme pilote prend en charge la politique agricole, l’environnement et la politique énergétique commune’’, a-t-elle dit à la presse.
 
Elle s’exprimait en marge de la réception provisoire de cette ferme moderne financée à hauteur de 800 millions de francs CFA par l’UEMOA et encadrée par l’ANIDA, l’Agence nationale d’insertion et de développement agricole.
 
Elle souligne que ‘’cette ferme pilote, la plus avancée parmi celles installées dans les autres pays, répond à un besoin de lutte contre l’insécurité alimentaire et pourra être dupliquée dans les autres pays de la sous-région.’’
 
L’ANIDA et l’UEMOA ont été accompagnées dans ce projet par Saber partenairs ainsi que par des entreprises spécialisées dans le domaine de l’électricité, qui ont permis de relever le défi de l’alimentation en énergie.
 
Aissata Kabo Sudoku est d’autant plus satisfaite que ce projet ‘’prend en compte le genre et la jeunesse’’.
 
Le secrétaire général de l’ANIDA, Ousmane Ndao, a rappelé que ce projet a été lancé en 2016 dans l’objectif de promouvoir des fermes agricoles modernes.
 
Il souligne que ‘’les installations sont très intéressantes, et les défis fixés au départ ont pu être relevés avec la fourniture correcte en énergie’’.
 
‘’Notre objectif final est de fixer les jeunes au niveau de leur terroir et décourager l’émigration clandestine’’, a ajouté M. Ndao, considérant les exploitations piscicoles et aquacoles comme des réalisations participant à cet objectif.
 
Selon lui, le choix des bénéficiaires se fera sur un rayon de trois kilomètres et tiendra compte du genre et de la jeunesse.

AMD/ASG/MD