La construction de CDEPS
APS
SENEGAL-SOCIETE-SPORT

La construction de CDEPS "pas une priorité" (Mame Mbaye Niang)

Fatick, 6 août (APS) - Le ministère de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne travaille en priorité à un démarrage effectif des Domaines agricoles communautaires (DAC) à Fatick (ouest), plutôt que de construire un CDEPS de "200 à 300 millions" de francs CFA dans ce département, a indiqué Mame Mbaye Niang.
 
"La priorité n’est pas de construire des CDEPS (Centre départemental d’éducation populaire et sportive) à 200 millions ou 300 millions", a-t-il tranché au cours d’une visite des travaux de réhabilitation du CEDEPS de Fatick, une doléance des jeunes du département.
 
"La priorité, c’est de démarrer le domaine agricole où des milliers de jeunes vont travailler parce qu’en termes d’impact, je préfère régler le problème de 4000 jeunes que de régler le problème de 250 jeunes", a fait valoir le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la Construction citoyenne.
 
"Certes, on doit faire des efforts pour renforcer les CDEPS, mais la priorité, c’est de pousser les jeunes vers la production pour participer au Plan Sénégal émergent (PSE)", a indiqué Mame Mbaye Niang.
 
Pour le démarrage effectif de ces DAC, "nous attendons la délibération des mairies qui sont en train de s’organiser’’, puisqu’il s’agit de mille hectares, a relevé M. Niang, en soulignant la nécessité pour les jeunes d’arriver à une entente.
 
Le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi e de la Construction citoyenne a assuré que "dès que les délibérations seront effectives, les travaux vont démarrer".
 
Mame Mbaye Niang a par ailleurs félicité les 105 jeunes volontaires venus de l’ensemble du territoire national pour apporter leur soutien à la jeunesse de Fatick dans le cadre de la réhabilitation du CDEPS du département qui se trouve dans un état de délabrement jugé très avancé.
 

FD/BK