La CNCAS veut miser sur l’épargne du monde rural
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

La CNCAS veut miser sur l’épargne du monde rural

+++De l’envoyé spécial de l’APS : Amadou Samba Gaye+++

Paris, 28 fév (APS) - La Caisse nationale de crédit agricole (CNCAS) veut miser sur l’épargne du monde rural pour mobiliser des ressources complémentaires a annoncé, mercredi à Paris, son directeur général Malick Ndiaye. 
 
 
La définition d’une stratégie de mobilisation de ressources complémentaires est l’un des objectifs poursuivis par la CNCAS dans le cadre de son plan d’affaires 2018-2022, a précisé M. Ndiaye à la journée dédiée à cette banque au Salon international de l’agriculture de Paris (SIA).
 
Il a appelé les acteurs du monde agricole en général à épargner auprès de cette banque, soulignant que l’objectif majeur de la CNCAS dans le cadre de ce plan est de "se positionner comme la banque leader" dans le financement des chaînes de valeur agricole. A cet effet, elle souhaite offrir des services innovants dédiés à l’agriculture, l’élevage et la pêche.
 
Malick Ndiaye a déclaré que la CNCAS devrait "avoir accès au Fonds vert climat" d’ici la fin de l’année 2018, ce qui mettrait à sa portée des financements à bas prix. "C’est un enjeu mondial et un enjeu stratégique", a-t-il indiqué, annonçant l’ouverture prochaine d’une agence de la CNCAS dédiée à la diaspora.
 
La CNCAS, créée en 1984, est présente dans le financement de "toutes les chaînes de valeur agricole" de l’agriculture, de l’élevage, de la pêche et de la foresterie, selon directeur adjoint chargé du marketing, Cheikh Ndiaye.

ASG/PON