Kaolack : des acteurs saluent le bon déroulement de la commercialisation de l’arachide
APS
SENEGAL-AGRICULTURE-COMMECALISATION

Kaolack : des acteurs saluent le bon déroulement de la commercialisation de l’arachide

Kaolack, 27 mars (APS) – Des responsables d’huileries basées à Kaolack (centre) ont fait part mercredi à l’APS de leur satisfaction quant au déroulement de la campagne de commercialisation des graines d’arachide.

’’La campagne de commercialisation de l’arachide se déroule très bien au niveau de SONACOS (Société nationale de commercialisation des oléagineux du Sénégal). A ce jour, nous avons collecté 34.800 tonnes sur un objectif de 80.000 tonnes’’, a ainsi indiqué son directeur Samba Gaddji.

’’Nous n’avons jusque-là relevé de contraintes ou de réclamations émanant des producteurs. La somme de 8, 3 milliards prévue dans un premier temps a été presque bouclée et toutes les graines facturées ont déjà été payées’’, a-t-il fait savoir.

Il a néanmoins pointé du doigt la hausse enregistrée sur le prix de cession dans la localité de Touba. Cela fait que depuis quelques jours les camions de graines convergent vers cette destination, selon Gaddji.

Le directeur local de SONACOS a par ailleurs salué la bonne qualité des graines résultant d’un bon processus de sélection des variétés de semences et de l’encadrement à la récolte. Il en veut pour preuve, la hausse des exportations du produit constatée cette année sans donner de chiffres.

Il a recommandé aux acteurs de la filière de travailler à l’avenir l’élaboration d’une solution pour que ’’le stock de sécurité des huiliers soit livré quel que soit le déroulement de la campagne."

’’’A la date d’hier, nous avons pu collecter plus de 59.373 tonnes sur un objectif de 76.000 au niveau de la COPEOL’’, a de son côté affirmé Abdou Aziz Lo, responsable de la collecte, chargé de l’administration de cette usine.

Il a assuré que toutes les graines collectées avaient été entièrement
payées. ’’A ce jour, nous ne devons rien aux producteurs. Il n’existe pas de bons impayés à notre niveau’’, a-t-il insisté.

"La campagne agricole se déroule très bien. Avec l’appui de l’Etat, nous avons pu vendre nos graines sans difficulté. Les huiliers ont payé à temps et d’énormes progrès ont été notés dans le déroulement de commercialisation’’, s’est pour sa part réjoui Ibrahima Badiane, président de l’Association des agriculteurs du bassin arachidier.

AFD/AMD/AKS/OID