Kaolack : le CCPA mobilise un financement de 130 millions de francs pour 200 producteurs d’arachide
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Kaolack : le CCPA mobilise un financement de 130 millions de francs pour 200 producteurs d’arachide

Kaolack, 31 mars (APS) – Le cadre de concertation des producteurs de l’arachide (CCPA) annonce avoir octroyé cette année une enveloppe de 130 millions de francs à 200 producteurs de groupements inter-villageois des communes de Kaolack, Gandiaye et Ndoffane qui s’activent dans la filière arachide.

 
Ce financement aux producteurs arachidiers de la région de Kaolack a été débloqué grâce à un partenariat entre le cadre de concertation des producteurs de l’arachide, l’Union des producteurs agricoles-développement International du Québec (UPA-DINC) et d’autres partenaires canadiens. 
 
Le cadre de concertation des producteurs de l’arachide (CCPA) organisait mardi une cérémonie de reconnaissance à ses producteurs les plus méritants dans la région de Kaolack.
 
Selon son secrétaire général, Sidi Bâ, ‘’cette enveloppe de 130 millions de francs a été distribuée à ces 200 producteurs arachidiers dans une dynamique d’assister les producteurs de la filière afin de leur permettre de développer des projets durables’’. 
 
Il a expliqué que ‘’ces producteurs qui ont tous bénéficier d’une enveloppe de 400.000 francs chacun, ont été sélectionnés sur la base d’une formation reçue en amont et d’une compétence avérée en technique d’exploitation agricole propre à la filière arachide’’. 
 
‘’Ces prêts qui sont aujourd’hui ouverts à un système de transaction sous forme revolving, avec un taux de remboursement de 100 %, selon les principes contractés, tourneront en spirale entre les producteurs, regroupements et autres unions paysannes’’, a fait savoir le secrétaire général de la CCPA par ailleurs chargé de communication du conseil national de concertation et de coopération des ruraux (CNCR).
 
M. Bâ a annoncé qu’en avril 2021, ‘’une quatrième génération de trente-trois nouvelles exploitations familiales agricoles va bénéficier d’un financement de 13.200.000 de francs CFA grâce au CCPA’’. 
 
Entre 2018 et 2021, a-t-il fait valoir, ‘’123 projets individuels ont été financés pour un montant de 49 200 000 Francs CFA dans le cadre du programme le savoir des gens de la terre (LSGT –CCPA)’’.
 
Pour Sidy Ba, ‘’le bilan de la campagne de commercialisation de l’arachide a été positif et bénéfique cette année pour le monde rural’’. Cependant, il demande à l’état d’assister davantage les producteurs d’oignons et ceux de la vallée dans leurs ‘’difficultés’’.
 
 
Par ailleurs, le président du cadre de concertation des producteurs (CCPA), Hamidou Diop, a lancé un appel solennel à l’état en faveur du développement des cultures de contre-saison sur le territoire national afin que ‘’ce modèle d’intervention agricole puisse servir d’exemple et inspirer d’autres décideurs à trouver une solution à la récurrente question de l’emploi des jeunes’’. 
 
Le Cadre de Concertation des Producteurs d’Arachides (CCPA) est une fédération créée le 2 Novembre 2001. Il regroupe des organisations de producteurs (Groupements Inter villageois de Producteurs d’Arachide (GIPA)) des régions de Kaolack, Fatick, Kaffrine, Tambacounda.
 
 
 

MNF/MD