Papa Abdoulaye Seck préconise ’’des dispositions idoines
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Papa Abdoulaye Seck préconise ’’des dispositions idoines" pour une bonne campagne de commercialisation

Nioro (Kaolack, 12 oct (APS) - Le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck, a exhorté, vendredi, à Nioro (centre), les producteurs à prendre des "dispositions idoines" pour réussir une bonne campagne de commercialisation.
 
"La production agricole sera bonne. Il faut que nous prenions dès à présent toutes les dispositions idoines afin de garantir une bonne campagne de commercialisation", a-t-il déclaré à des journalistes au terme d’une visite des champs de la Fédération des producteurs de maïs (FEPROMAS) de Nioro, dans la région de Kaolack.
 
"Contrairement à ce qui a été dit par beaucoup de personnes, la campagne agricole ne sera pas catastrophique. Au contraire, nous aurons une bonne campagne", a assuré M. Seck, au sujet des craintes sucitées par une longue pause pluviométrique constatée au début de l’hivernage.
 
Il a ainsi lié la ’’bonne production agricole’’ attendue cette année à l’engagement des producteurs, à l’accompagnement de l’Etat et au bon Dieu maître de notre destin individuel et collectif". 
 
"Il faut anticiper en prenant dès à présent toutes les dispositions pour optimiser la production agricole", a insisté le ministre qui dit avoir reçu des directives du président de la République allant dans ce sens.
 
Ces bons résultats ont pu être atteints grâce à la mise à la disposition aux producteurs de facteurs de production (engrains et semences) à temps opportun et en quantité suffisante, a fait valoir M. Seck. Il souligné "n’avoir pas reçu ici ou ailleurs des réclamations concernant ces deux produits".
 
"D’une manière générale, on constate que les acteurs sont satisfaits de l’assistance apportée par l’Etat dans le cadre de la construction de notre agriculture, a dit le ministre qui loue "leur disponibilité et leur accessibilité".
 
"En plus des semences et engrais, nous avons mis à la disposition du monde rural du matériel de culture attelé et motorisé", a rappelé Papa Abdoulaye Seck. D’après lui, "si on élève le niveau de mécanisation, on va immanquablement augmenter la production".
 
"Notre agriculture fait des pas en avant et doit continuer dans cette dynamique pour qu’elle soit meilleure que celle d’aujourd’hui", a-t-il préconisé.
 
Dans certaines zones où la pluie n’a pas été au rendez-vous, un programme d’adaptation a été mis en place, a-t-il fait remarquer, espérant qu’une combinaison "des effets du programme et du retour de la pluie, nous allons pouvoir sécuriser les revenus des ruraux".
 
Ce programme concerne des variétés à cycles court ou tolérante au stress hydrique : niébé, sésame sorgho et pastèque.

AMD/ASB/AKS