Kaffrine : une production de 253000 tonnes d’arachide en 2017 (DRDR)
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Kaffrine : une production de 253000 tonnes d’arachide en 2017 (DRDR)

Kaffrine, 5 juin (APS) – La région de Kaffrine (centre) a produit 253. 000 tonnes d’arachide pendant l’hivernage 2017, contre 194 000 tonnes en 2016, grâce une bonne pluviométrique, à la qualité des semences et à la mécanisation agricole, a indiqué mardi le directeur régional du développement rural (DRDR), Samba Ndao Tall. 

‘’Pour l’hivernage 2017, nous avions obtenu de bons rendements. Au total, 253 000 tonnes d’arachide ont été produites au niveau régional. Et pour les céréales, la production se situe à 255.000 tonnes’’, a déclaré M. Tall. Il a exprimé sa ‘’satisfaction’’, évoquant une bonne pluviométrie marquée par une bonne régularité dans le temps à Kaffrine, en 2017.

Samba Ndao Tall intervenait mardi à une réunion préparatoire de la prochaine campagne agricole (2018-2019), en présence du gouverneur de la région de Kaffrine, Jean-Baptiste Coly, des chefs des services décentralisés et des autorités administratives.

‘’Pour la pluviométrie de l’hivernage de 2017, le cumul moyen tournait autour de 650 millimètres pour la région de Kaffrine’’, a précisé M. Tall. Le fait que les producteurs ont bénéficié de semences de qualité et disposé d’engrais minéraux, a aussi eu un impact sur les rendements agricoles de l’hivernage 2017, a-t-il fait observer.

Ces résultats, a ajouté le directeur régional du développement rural, ‘’nous les devons également à la mécanisation agricole’’. ‘’L’Etat a bien accompagné les producteurs en leur dotant des matériels légers. Entre 2012 et 2017, les producteurs de Kaffrine ont bénéficié à peu près de 70.000 unités de petits matériels agricoles et des tracteurs’’, a-t-il indiqué. Il a souligné que ces efforts se sont traduits par ’’l’augmentation des emblavures et l’amélioration de la productivité à Kaffrine’’.

‘’A l’échelle nationale, s’est-il féclicité, la région de Kaffrine est la première région en termes d’emblavure de surfaces agricoles mais aussi en termes de production et de productivité.’’ 

Le gouverneur de Kaffrine, Jean Baptiste Coly, a pour sa part salué la mise à temps, en 2017, de semences de bonne qualité aux productions. ‘’Il y a seulement l’engrais qui vient souvent en retard. Nous souhaitons qu’il soit disponible à temps. À part l’engrais qui arrivent tardivement, nous croyons que l’Etat a jusque-là fait des efforts pour une bonne campagne agricole’’, a fait savoir M. Coly.

MNF/ASG/OID