Kaffrine : 13 milliards FCFA injectés par le projet PASA-Loumakaf
APS
SENEGAL-AGRICULTURE

Kaffrine : 13 milliards FCFA injectés par le projet PASA-Loumakaf

Kaffrine, 8 mars (APS) - Treize milliards de francs CFA ont été investis dans la région de Kaffrine par le projet d’appui à la sécurité alimentaire dans les régions de Louga, Matam et Kaffrine (PASA-Loumakaf), a révélé, vendredi, son coordonnateur national, Dr Moustapha Diao.
 
 
‘’Dans la région de Kaffrine, le projet PASA-Loumakaf a injecté 13 milliards de francs CFA pour tous les investissements qui incluent des bas-fonds, des fermes agricoles, des bergeries, des poulaillers, des parcs de vaccination, des forages’’, a précisé le Dr Diao.

Le coordonnateur du projet qui visitait des réalisations à Kaffrine, a indiqué que les objectifs ont été atteints à 100% voire doublés.

‘’Pour la plupart des réalisations, nous avons atteint au moins 100%, et pour certaines, nous avons doublé l’objectif qui était assigné. Notre objectif, c’était de mettre en place 22 ouvrages dans la région de Kaffrine et, à l’heure actuelle, 18 ouvrages ont été finalisés et sont fonctionnels’’, s’est-il félicité. 

Il a rappelé que l’objectif "était aussi de permettre l’emblavement de 1.600 hectares’’. "Et, actuellement, nous sommes à 1.684 hectares. Mais, à ce niveau, le grand défi qui reste à développer c’est la productivité, c’est-à-dire le respect des itinéraires techniques, la réduction des pertes post-récolte’’, a-t-il souligné.

Selon lui, le grand défi du projet durant cette phase finale consiste à renforcer les mécanismes de durabilité. ‘’Nous y sommes en formant les bénéficiaires sur le plan technique et en développement organisationnel’’, a-t-il indiqué.

Il a rappelé que le PASA-Loumakaf a "aidé à couvrir les besoins en riz dans la région de Kaffrine’’. "En terme de rendement, nous sommes à 2,5 tonnes de riz à Kaffrine. Aujourd’hui, le bassin arachidier est devenu le bassin agricole’’, s’est félicité le Dr Diao. Il a précisé que pour la réalisation de périmètres maraîchers, un taux de 70% a été atteint.

Il a déclaré que le PASA-Loumakaf a aujourd’hui contribué à développer la cohésion familiale et sociale dans les villages de la région de Kaffrine.

La délégation du projet a visité, entre autres, les fermes agricoles de Témeng (département de Malém Hodar), Taba (département de Koungheul) et le bas-fond de Malém Thiérigne (Malém Hodar), réalisé par le projet PASA pour un coût de 72.525.400 de francs CFA. 

"C’était une visite d’échange pour permettre non seulement de voir ce que fait le projet PASA-Loumakaf mais ensuite d’interagir avec les bénéficiaires de nos activités sur le terrain", a expliqué Dr Diao.

Le projet PASA Loumakaf, qui a démarré en mars 2014, sera clôturé le 31 décembre 2019.

MNF/ASG